Cour d’Assises de Bamako : Deux pédophiles relaxés après 4 ans d’incarcération !

Moussa Traoré et  Yacouba Sagara ont été placés sous mandat de dépôt en 2018 après avoir été inculpés pour Pédophilie commis sur une fillette de 6 ans au moment des faits. Pour cette cause, le vendredi 4 novembre dernier, ils étaient dans le box des accusés des Assises pour les faits cités, ils furent ensuite acquittés après 4 années d’emprisonnement.

Les Pédophilies sont des faits prévus et punis par les articles 228 du Code Pénal du Mali. Ces infractions pesaient sur Moussa Traoré et Yacouba Sagara qui ont introduit à tour de rôle leurs doigts dans la partie intime d’une mineure de 6 ans.

En effet, le 27 septembre 2018 à Bougouba, en CII du District de Bamako, la fillette (qu’on va appeler par ses initiales K.A) était en commission de sa mère Binta Coulibaly lorsqu’elle fut malencontreusement arrêtée par les nommés Moussa Traoré et Yacouba Sagara  qui prenaient du thé ensemble devant le domicile de Yacouba Sagara. Les deux hommes ont conduit la fillette devant le domicile de Yacouba Sagara se trouvant à l’étage où ils ont pratiqué sur elle des attouchements sexuels par l’introduction à tour de rôle leurs doigts sous sa culotte. Dans la même foulée maléfique, Yacouba Sagara l’a même empêché de crier en mettant sa main sur sa bouche, K.A a été blessée suite à ces attouchements.

Ainsi, à son retour à la maison et au cours de son sommeil, sa mère a remarqué des traces de sang sur son slip. A son réveil et à la suite d’un interrogatoire sévère de la part de sa mère, K.A a fini par cracher le morceau en avouant à celle-ci les attouchements qu’elle a subis du fait des deux pédophiles. Conduite par sa mère au domicile des agresseurs, c’est seul Moussa Traoré présent sur place qui a été indexé  par elle. Interpellé par la mère de la fillette sur les attouchements pratiqués sur sa fille, le concerné est resté évasif dans ses réponses. C’est à la suite de cela que la mère de K.A est partie se plaindre à la Brigade chargée de la Protection des Mœurs et de l’Enfant. Des agents de cette unité sont venus cueillir Moussa Traoré puis Yaouba Sagara.

A l’issue de ses enquêtes, la Brigade citée a établi un procès-verbal qu’elle a transmis au Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la Commune II du District de Bamako. Et suite à des procès-verbaux de leur 1ère comparution, Moussa Traoré et Yacouba Sagara ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt en novembre 2018 pour Pédophilie. En plus, la fillette K.A a été constante dans ses déclarations tout au long de la procédure, tant à l’enquête préliminaire qu’à l’instruction et elle a toujours indexé les deux hommes comme étant ses agresseurs.

Côté médical, le constat de blessures fait sur la fille par sa mère a été confirmé par le médecin chef de la Clinique ‘’Effica Santé’’ requis par la Brigade et la conclusion médicale a été une défloraison hyménale récente, un écoulement muco purulent et une lésion de l’orifice vaginal avec des traces de sang sur les petites et grandes lèvres chez la victime au moment des faits.

Moussa Traoré et Yacouba Sagara étaient à la barre des Assises du vendredi 4 novembre 2022 en répondant au chef d’accusation qu’est la Pédophilie. Ils ont été acquittés après 4 ans passés en prison.

Cette sentence de la Cour dans cette affaire n’a pas été du goût de nombreux assistants. La Cour est souvent clémente, dit-on.

Par Mariam Sissoko 

Source: Le Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Bourem : la récurrence des vols décriée

Kayes : une partie du grand marché de la ville incendiée

Abattage clandestin d’âne : 5 individus arrêtés, et nos mamans averties

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct