Faits divers : Fin de cavale pour l’ami meurtrier

Bamako, 7 janvier (AMAP) Les éléments de la brigade anti cybercriminalité ont mis hors d’état de nuire, un meurtrier présumé qui a commis son forfait en Côte d’Ivoire, en poignardant son ami d’enfance,  avant de se réfugier au Mali, via le Burkina Faso et le Ghana, a appris l’AMAP de source policière.

À la suite d’une dispute banale, Sadio Togola s’est emporté et a poignardé son ami d’enfance, un certain Souleymane Sanogo, avant de s’enfuir pour un pays voisin. Filé sur la toile, à son insu, il a été interpellé par les policiers en charge de la lutte contre la cybercriminalité de la Brigade d’interventions judiciaires (BIJ). A la suite d’une « patrouille numérique », sur le net, les policiers sont tombés sur le message de détresse des parents de la victime. Ils ont ainsi invité les malheureux parents à se présenter à la BIJ pour affaire les concernant. Par la suite, les parents de la victime ont porté plainte contre Sadio.

Le commandant de police Sinaba et ses hommes se sont introduits dans les données et en décodé certaines (la loi les y autorise) du suspect sur Facebook, avant de le traquer. Le jeune homme était discrètement filé et surveillé depuis Abidjan, jusqu’à son arrivée sur le territoire malien. Plus précisément, au poste de Sénou, à l’entrée de la capitale. A sa descente du véhicule, il a été cueilli et conduit manu militari dans les locaux de la BIJ pour y être auditionné.

Le suspect a dira qu’il a, effectivement, poignardé son ami à la suite d’une banale dispute. Parce que, quelques jours avant les faits, le défunt avait confié un travail à son futur bourreau. Mais, ce dernier aurait, semble-t-il, bâclé le travail. D’où le courroux de son ami qui s’est laissé emporter par la colère et a poignardé son vis-à-vis au cou.

Les policiers enquêteurs ont diligenté le dossier du jeune homme pour qu’il soit traduit en justice et répondre de son acte.

TC/OD/MD (AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

Moribabougou : un accident de circulation fait un mort

La Police Nationale: une opération de descente dans le secteur des commissariats de l’ACI 2000, Korofina et Baco-Djicoroni

Missabougou : Découverte d’un corps sans vie: Un jeune mécano-soudeur assassiné et jeté dans le canal

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct