Grande Mosquée de Bamako : Il donne un coup de poignard à l’amant de son épouse, après la prière du crépuscule

C’est une histoire digne d’une autre époque, qui s’est produite, le samedi 4 juin dernier, non loin de la Grande Mosquée de Bamako, à Bagadadji, en Commune II. Il s’agit d’un commerçant, désigné sous les initiales M.D, qui a été poignardé par le mari de la femme à qui il faisait la cour.

 

Selon nos informations, c’est juste après la prière du crépuscule, aux environs de 19 heures, que le mari de la dame, vendeuse de fruits est passé à l’acte, au parking de la grande mosquée de Bamako. Après le forfait, il a pris la poudre d’escampette, mais finira par être alpagué par une foule de fidèles, tous étonnés de ce que venait de subir cet homme, à la sortie de la prière. L’auteur du coup de poignard a été mis à la disposition des éléments du Commissariat du 3è Arrondissement pour les besoins d’enquête.

Entre temps, le commerçant M.D a été conduit à l’hôpital pour des soins, mais aucun organe vital de la victime n’a été touché par le mari de sa copine. Au cours de l’interrogatoire, l’auteur de la tentative de meurtre a été identifié comme un menuisier de profession. Il a avoué avoir poignardé M.D au sortir de la mosquée parce qu’il entretenait une relation amoureuse avec sa femme. Arguant l’avoir longtemps mis en garde lors d’une rencontre, alors qu’il n’arrêtait pas de harceler et d’envoyer des vidéos pornographiques à sa femme, épousée il y a 5 ans. C’est face au refus et au dernier message vocal du commerçant demandant à sa femme de quitter son foyer, qu’il a finalement décidé de passer à l’acte en s’en prenant à lui. Il a, toutefois, présenté ses excuses et regrets devant les enquêteurs.

La victime, quant à elle, a refusé de livrer sa version des faits, en raison, certainement, du fait qu’il est un homme marié. Lors de la confrontation des faits par les enquêteurs, il a nié avoir une relation intime avec l’épouse du menuisier. Finalement, c’est la femme, à l’origine de toute l’affaire, qui finira par cracher le morceau. En soulignant qu’elle sortait avec le commerçant M.D, qui la déposait très souvent non loin de sa résidence. Ne reconnaissant toutefois pas avoir entretenu des relations intimes avec le monsieur.

Par ailleurs, Y.S, le menuisier a été placé sous mandat dépôt par le Tribunal de la Commune II, le lundi 6 juin dernier, pour tentative de  » meurtre  » contre le commerçant M.D, l’amant de son épouse.

O. BARRY

Source: L’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Maféa: 23 blessés dans un accident de Sotrama

Mali: la douane saisit 159,5 kg de cocaïne à la frontière avec la Guinée

Accident de la circulation : Le bilan fait état de 23 victimes au total 05 blessés graves inconscients avec des traumatismes crâniens et bucco-dentaire 05 nourrissons blessés

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct