Un homme égorge sa femme agrippée à ses testicules et prend 15 ans de travaux forcés

Dakar – La Cour d’Assises de Dakar a condamné le berger Ndamary Mamadou Dia à 15 ans de travaux forcés.

Statuant en matière d’Appel, la Cour d’Assises de Dakar a eu la main moins lourde contre M. Dia, déjà condamné à la perpétuité par celle de Saint-Louis (Nord). Toutefois, elle a reconnu Ndamary coupable d’homicide volontaire sur sa femme, Seynabou Kalidou Dia, qu’il avait égorgé après qu’elle s’est agrippée sur ses parties intimes.

La Cour a convoqué l’article 50 du code pénal en faveur de Dia du fait qu’il est présenté comme un déséquilibré mental. Sur ce fait, KOACI.COM relève qu’elle a noté un fait insolite de son acte, consistant à «égorger sa femme et à s’endormir à côté du corps».

Les faits pour lesquels Ndamary Dia a comparu remontent au 15 décembre 2007, dans le viallge de Mboul Gawdi situé dans le département de Ranérou (Nord). Alertés, les gendarmes ont vite rappliqué dans le viallge et trouvé le corps de Mme Dia gisant dans une mare de sang. Interpelé et conduit à la brigade, Ndamary reconnaît sans ambages les faits.

Expliquant le motif de son geste, il a soutenu que son épouse s’était entêtée à acheter des chaussures et des effets de toilettes, alors qu’il lui avait demandé d’attendre. Voulant la tabasser, elle s’est agrippée surs ses couilles. C’est ainsi qu’il lui avait donné un coup de couteau à la gorge pour l’obliger à lâcher ses parties intimes.

Ndiack FAYE

Source: Koaci.com

Vous allez aimer lire ces articles

Incendie à Kita : deux civils perdent la vie

Nioro du Sahel : deux véhicules rentrent en collision en voulant éviter des ânes

Mariage forcé à Bafoulabé, une fille se « suicide »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct