Georges Harage : Un bâtisseur s’en est allé

Mon professeur pour célébrer certaines grandes sommités aimait faire une citation que je voudrais faire mienne à propos de Georges Harage. «Il y a des noms qui sonnent comme un manifeste, des noms qui, une fois prononcés, font rejaillir la flamme des cendres déjà refroidies».

 

De ces noms, on peut citer sans ambages celui de Georges Harage.

Né le 18 juillet 1939, Georges Harage est décédé le 25 décembre 2021 à Bamako. Cette icône des affaires au Mali était un infatigable commerçant industriel qui a marqué notre pays de 1963 à nos jours. Distributeur de produits laitiers des célèbres marques «Bonnet rouge», «Laicran», il est en outre propriétaire de plusieurs usines, dont Mali Lait, Imetal et la première unité privée du Mali Somafam fondée en 1963.

De cette date à nos jours soit pendant 60 ans Georges Harage a créé des centaines d’emplois pour les Maliens dans le domaine du commerce et de l’industrie. Il a aimé et chéri le Mali et les Maliens qu’il appelait affectueusement ses frères.

Parlant parfaitement le bamanankan, il s’est toujours considéré comme Malien à part entière. Les relations professionnelles ont été intenses avec l’Amap à travers la direction de la publicité de 1973 à nos jours. Partenaires stratégiques dynamiques et généreux Harage et feu Madala Kouma ont contribué au début de l’affichage publicitaire et à l’acquisition des panneaux Trivisions par l’Aamap dans la perspective de la CAN 2002.

La direction générale et tout le personnel de l’Amap adressent à la famille, à son épouse Sophie et aux enfants de l’illustre défunt leurs condoléances les plus émues.

Georges que la terre du Mali que tu as tant chérie te soit légère !

Souleymane Doucouré
Ex-DGA AMAP

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: la vente et l’usage de la Chicha interdits, sous peine d’emprisonnement

Carnet de voyage dans la cité des balazans : «Torse nu» en cette période d’hivernage

L’imam Mahmoud Dicko au Bénin

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct