Grève illimitée à l’API-Mali : Les travailleurs en porte à faux avec les textes !

Le Directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (API-Mali), Moussa Ismaela Touré serait-il victime de la gouvernance instaurée en place ? Grâce à laquelle l’Agence a connu un nouveau souffle avec la bcréation d’autres antennes dans quelques régions du pays.

Cette question est loin d’être superflue, au regard des agissements du personnel de l’API-Mali par le biais de sa section syndicale. Celle-ci a décidé d’observer une grève illimitée à partir du 8 mars prochain. Cette grève, si elle est suivie, paralysera l’Agence et causera des dommages collatéraux aux usagers de cet Établissement public à caractère administratif (EPA).

Après notre échanges avec le premier responsable du comité syndical de l’API-Mali, en la personne de Nambilaye Daouda Sangaré et le Directeur général Moussa Ismaela Touré, nous nous sommes fait une  large  idée de la  situation qui prévaut au sein de l’Agence.

Ainsi, par confrontation des  différents avis et en référence avec les textes en vigueur, tous les griefs soulevés contre le DG Touré,  sont  loin de justifier cette grève illimitée que le comité se prépare à observer. Puisque, dans nos investigations, tous les points qui  font l’objet de cette grève illimitée sont contraires aux textes. Et sous aucun prétexte, le DG Touré ne doit être pris pour responsable. Car, connu pour sa rigueur dans la gestion, Moussa Ismaela Touré a été commis par le ministre de tutelle d’alors pour redresser l’API-Mali. Et sur le chantier, à son arrivée en 2015, à la tête de l’agence, il a mis en place une gouvernance qui est en train de porter ses fruit aujourd’hui.

Au nombre de ceux-ci, nous retenons la création des antennes régionales de Kayes, Sikasso, Ségou et Mopti. A la nomination de M. Touré  à la tête de l’API-Mali, les travailleurs avaient plusieurs mois  d’arriérés  de salaires en souffrance. Il a pu éponger tout cela. A ce jour, le personnel de l’Agence reçoit régulièrement son salaire. M. Touré a aussi contribué à la création et à l’instauration d’un système de motivation par compétence.

Rappelons que les points soulevés par le section syndicale sont entre autres : l’application immédiate des augmentations de salaires ; l’annulation immédiate du règlement intérieur de la gestion du personnel de l’API-Mali ; la  prise en charge observations du syndicat sur le projet d’accord d’établissement de l’Agence ; le respect strict de la liberté syndicale à l’API-Mali par le DG et l’audit des salaires et accessoires du personnel de l’Agence par un cabinet commis par le ministère de tutelle.

En conclusion, il resort des des investigations menées ça et là,  que c’est un cavale montée de toutes pièces pour saboter les efforts de bonne gouvernance instaurée au sein de l’Agence par le DG Touré.

Diakalia M Dembélé

Source: Journal 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Conférence sociale: l’atelier préparatoire prend fin sur de bonnes notes

Don : Le vice-président de la Transition solidaire des familles des Forces de Défense et de Sécurité

Bamako appartient à tous les maliens. Tous doivent y avoir les mêmes opportunités.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct