Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré le jeudi 15 mars 2018 en plein cœur du quartier Nimakoro Cité UNICEF, en Commune VI du District de Bamako, «la Maison des Maliens de l’extérieur». En effet, la construction d’une maison pour les Maliens de l’Extérieur, faut-il le rappeler, émane d’une demande récurrente de  nos compatriotes de la diaspora, exprimée lors des différents forums et rencontres. C’est aussi l’une des actions phares de la Politique Nationale de Migration notamment son axe 1 relatif à l’accueil, à la sécurisation et à la protection des migrants et à l’axe 4 relatif à la mobilisation de la diaspora malienne pour le processus de développement de notre pays. Pour le ministre en charge des Maliens de l’extérieur, cette réalisation permettra la concrétisation de la promesse faite par S.E.M. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, clairement exprimée dans son projet de société «le Mali d’abord» à l’endroit de nos compatriotes de l’extérieur. La réalisation du joyau architectural a coûté 976 millions 691 mille 853 FCFA, entièrement financée par le budget national. La Maison des Maliens de l’extérieur est composée de deux principaux blocs. Il s’agit  du siège du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur et de la Cité d’Accueil des Maliens de l’extérieur.

Le siège qui abritera le Secrétariat Permanent du Haut conseil des Maliens de l’extérieur est conçu en R+1 et comporte 16 bureaux et une salle de réunion. Quant à la Cité d’Accueil, elle permettra d’offrir un meilleur cadre de réception aux maliens de retour dans le cadre des opérations de rapatriements. Elle est composée, d’un centre de transit d’une capacité de 150 lits, d’une salle polyvalente, d’un service administratif, d’une cantine, d’une infirmerie et d’une buanderie. Elle est construite en R+2. Il est important de rappeler que ce sont les locaux de la protection civile, les espaces scolaires et sportifs qui servaient de cadre d’accueil aux migrants maliens lors de plusieurs rapatriements volontaires et forcés. En outre, dans cette maison des Maliens de l’extérieur, il y a également un espace réservé aux activités sportives. Cette réalisation constitue en effet une première expérience dans la sous-région en la matière et confortera davantage le rôle de leadership du Mali sur la question migratoire. Il faut, enfin, retenir qu’un autre temps fort de cette cérémonie a été la décoration de 14 Maliens de l’extérieur. Deux ont été faits Officier de l’Ordre national et les 12 autres ont reçu la médaille de Chevalier de l’Ordre national du Mali. Alors, vivement la bonne exploitation de cette maison commune des Maliens de l’extérieur, sans exclusion.

 

Source: Le 22 Septembre