Insécurité pendant les fêtes de fin d’année: L’utilisation de pétards interdite par les autorités

Afin de mettre en garde les enfants et leurs parents, de fêter la fin d’année dans un climat convivial et serein, le ministre de la Sécurité et de la protection civile interpelle la population quant à l’utilisation des pétards  et autres feux d’artifice pour limiter les dégâts.

Dans un communiqué, le ministre de la Sécurité a comme d’habitude interpelé  l’opinion publique sur l’utilisation des pétards ou autres feux d’artifice en cette fin d’année pour la célébration du 31 décembre, devenu une fête  dans la capitale où plusieurs jeunes garçons et filles remplissent des lieux. Selon ledit communiqué « L’utilisation des pétards et autres feux d’artifice est une pratique très courante pendant les fêtes de fin d’année. En dépit du caractère festif lié à leur utilisation, ceux-ci constituent un danger pour la sécurité des populations, au regard, particulièrement, de la situation sécuritaire du pays. C’est pourquoi le ministre de la Sécurité et de la Protection civile porte à la connaissance des citoyens que l’utilisation des pétards et autres feux d’artifice est formellement interdite sur toute l’étendue du territoire national. Les forces de sécurité veilleront à l’application stricte de la présente mesure et les contrevenants s’exposeront à des sanctions. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile sait pouvoir compter sur la bonne compréhension des uns et des autres et en appelle à l’esprit citoyen de tous ».

Lansine Coulibaly

Source : LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Kayes : le 116ème forage sur fond de souveraineté du président de la transition inaugurée

Bamako : Le Premier ministre reçoit la cantatrice Nahawa Doumbia

Bafoulabé : la 6ème édition du festival « MALI SADIO » sur le fleuve Niger débuté

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct