À l’instar de la communauté internationale le Mali a célébré le 74e anniversaire des Nations Unies dénommée « Un Day », sous le thème : « Unis pour un Mali prospère ». Elle a été couplée à l’inauguration de la Maison Commune des Nations Unies au Mali. Ont pris part à cette célébration, le Ministre des Maliens de l’Extérieur, Amadou Koita ; le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet ; le ministre de la Jeunesse et Sport, Arouna Modibo Touré ; la représentante spéciale adjointe au Secrétaire général de l’ONU, Coordonnatrice humanitaire et Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Mali, Mbaranga Gasarabwe ainsi que le corps diplomatique et la société civile.

Rappelons que cette journée instituée par une résolution de l’Assemblée générale en 1971, est célébrée, dans tous les pays membres dont le Mali et commémore l’entrée en vigueur de la charte des Nations Unies le 24 octobre 1945. La représentante spéciale adjointe au Secrétaire général de l’ONU, Coordonnatrice humanitaire et Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Mali, Mbaranga Gasarabwe a tout d’abord salué la fructueuse collaboration entre le système des Nations Unies et le gouvernement de la République du Mali au bénéfice des populations et notamment les couches de population les plus vulnérables. « Qu’il me soit aussi permis de saluer les efforts du Mali pour la consolidation de la paix et le développement durable. Je voudrais vous assurer de l’appui du système des Nations Unies pour la réalisation de l’agenda 2030 et assurer que personne ne soit laissée pour compte », a-t-elle dit. Selon elle, la célébration de cette Journée constitue une opportunité majeure de réitérer avec force et sincérité, le profond attachement de l’Organisation des Nations Unies à la paix et la sécurité en tant que valeurs universelles et préalable à toute forme de développement et d’épanouissement humain.

Quant au ministre des Maliens de l’Extérieur, Amadou Koita a souligné que 74 ans après, il est heureux de constater que l’Organisation compte 193 Etats membres, y compris la République du Mali, tous engagés à préserver les idéaux de San Francisco, fondés sur les trois (03) piliers que sont : la paix et la sécurité, le développement et le respect des droits de l’homme. A l’en croire, cette occasion permet de réaffirmer l’attachement du Mali aux valeurs, aux buts et aux principes de la Charte des Nations Unies car les maliennes et les maliens restent convaincus que seule une action collective et concertée face aux multiples défis de notre temps, nous permettra de réaliser nos objectifs communs de paix, de sécurité et de développement pour tous. Avant d’énoncer que le Mali, à la fois, un pays en développement et en situation de crise sécuritaire depuis 2012, bénéficie de l’appui multiforme et de la solidarité agissante de la communauté internationale, sous le leadership de l’Organisation des Nations Unies.

Retenons que la Maison Commune des Nations Unies inaugurée à la suite de la cérémonie officielle, abrite : le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR), ONU Femmes, le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), le Fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF), l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et le bureau du Coordonnateur Résident du SNU.

S.B. TRAORE

Source: Fondement