Journée Internationale des Toilettes:La contribution de taille des Rotary Club du Mali

Les Rotary Clubs du Mali et ses partenaires ont apporté cette année une contribution de taille à la célébration du 19 novembre, Journée internationale des Toilettes. Ils ont organisé un panel de haut niveau au tour des problématiques de l’accès aux toilettes. Le gouverneur du District 9101 de Rotary, Christopher Forster, a effectué le déplacement à Bamako pour participer à ce panel. Et le gouverneur, élu 2022-2023 du District 9101, Sunny Akuopha, prévoit dans son programme d’activités l’installation de 1000 toilettes dont 500 toilettes au Mali et les autres 500 toilettes dans les neuf autres pays du District 9101.

La célébration de cette journée qui a eu lieu au Palais des sports Salimatou Maïga dans une ambiance festive était présidée par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Modibo Koné. Le thème du 19 novembre 2021 au Mali était : « Qui souffre du manque de toilette ?».
Cette année, les Rotary Clubs du Mali sous l’égide du gouverneur élu 2022-2023 du District 9101 Sunny AKUOPHA ont pris une part active aux activités d’information et de sensibilisation contre la défécation à l’air libre à côté de plusieurs de ses partenaires comme le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. Le gouverneur du District 9101, Christopher Forster en visite au Mali a été témoin du dynamisme de ses chers amis du Mali, toujours en première ligne des combats nobles conformément aux valeurs rotariennes. Avec en tête l’ancien gouverneur du District 9101 Théodore Diop.
Le gouverneur du District 9101 de Rotary a exprimé une immense joie et un réel plaisir de prendre la parole à l’occasion de la journée du 19 novembre 2021 consacrée Journée Internationale des Toilettes. « Le Rotary a été fondé sur des principes qui sont toujours au cœur de l’organisation. Ces principes reflètent nos valeurs fondamentales : intégrité, diversité, service, leadership et camaraderie ou amitié qui nous guident dans nos actions. Nous sommes des femmes et des hommes qui se rassemblent, réfléchissent et passent à l’action », a expliqué Christopher Forster avant d’ajouter : « Les domaines d’action du Rotary International permettent aux Rotary Clubs de mener des activités qui reposent sur cinq domaines d’action qui concentrent notre engagement envers le service à la collectivité pour améliorer les conditions de vie et à œuvrer dans l’intérêt commun. »
« Nous soutenons ou intervenons dans le cadre d’actions internationales, nous mettons à contribution notre expertise pour nouer des partenariats à long terme en vue d’actions durables etc. », a fait savoir le gouverneur du District 9101 de Rotary. « Le septième axe stratégique du Rotary – l’Environnement- soutient les activités qui renforcent la conservation et la protection des ressources naturelles, font progresser la pérennité environnementale et contribuent à l’harmonie entre les êtres humains et l’environnement en soutenant des stratégies et des initiatives ciblées pour améliorer le niveau des nappes phréatiques, la conservation de l’eau, la qualité de l’eau, les systèmes d’assainissement et la gestion des bassins en adhérant aux principes généraux et aux directives relatifs à son troisième axe stratégique Eau, assainissement et hygiène », a-t-il ajouté.
Pour lui, le devoir de chaque Rotarien est d’agir avec les partenaires de Rotary. Il appelle à ses chers amis à promouvoir un environnement sain qui bannit les pratiques néfastes à la santé :« Chacun d’entre nous doit promouvoir un environnement sain qui exclut à tout jamais les pratiques néfastes à notre santé ».
Malgré les grandes évolutions, a constaté Christopher Forster, la défécation à l’air libre est et reste toujours, dans certains pays du globe, considérée comme un problème prioritaire auquel il faut trouver une solution pérenne. Aux dires du gouverneur du district 9101, « les États membres et les organismes des Nations Unies se sont engagés à mettre fin à la défécation en plein air et ont demandé instamment que des ressources financières, le renforcement des capacités et le transfert de technologie soient fournis pour aider les pays en développement à fournir à tous une eau potable salubre, propre, accessible et abordable ainsi que des installations sanitaires ». Dans ce combat, le Rotary n’est pas resté en marge. « Les Rotary Clubs, avec ses partenaires, mènent des activités d’information et de sensibilisation, créent des toilettes », a-t-il reconnu.
« La Journée internationale des Toilettes, signe de lutte pour un environnement sain et à la dignité humaine, est, chaque année porteuse d’espoirs et parfois de victoires, elles sont d’autant plus éclatantes qu’elles sont, de plus en plus fréquemment, soutenues par les plus hautes autorités des pays », a-t-il martelé.

Le gouverneur Christopher Forster et sa délégation ont visité les stands d’exposition installés en marge de cette célébration.
Les Rotary Clubs du Mali ont mis l’accent sur l’information et la sensibilisation pour une réussite des activités du 19 novembre 2021 à travers l’organisation d’un panel de haut niveau autour des problématiques de l’accès aux toilettes. Avec le Ministère de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable et ses partenaires, l’initiative visait à attirer l’attention sur la complexité du phénomène de la défécation à l’air libre et des questions de toilettes. « La toilette propre c’est la santé ! », a déclaré le gouverneur Christopher Forster.
À la demande du gouverneur élu du District du Rotary, Sunny Akuopha et les Clubs Rotary du Mali, l’Organisation mondiale des toilettes a le plaisir d’apporter son appui à la célébration virtuelle de la Journée mondiale des toilettes des Nations unies le 19 novembre 2021.
L’Organisation mondiale des Toilettes (WTO) est une organisation mondiale à but non lucratif engagée à améliorer les conditions de toilettes et d’assainissement dans le monde. WTO permet aux citoyens à travers l’éducation, la formation et la création d’opportunités de marché local, de plaider en faveur des installations sanitaires propres et sûres dans leurs communautés.

Chiaka Doumbia/Le Challenger

Vous allez aimer lire ces articles

Urgent: Oumar Mariko placé en garde à vue

Œuvres sociales: Koutiala vibre de joie après réception de six forages

Journée internationale de l’abolition de l’esclavage : « MSDH plaide pour l’adoption d’une loi spécifique pour l’abolition de l’esclavage sous toutes ses formes au Mali »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct