JUSTICE MALIENNE : LA LIBERTÉ PROVISOIRE ACCORDÉE À BAKARY TOGOLA

La chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako a ordonné dans la journée du mercredi 7 avril 2021 la libération provisoire de l’ancien patron des paysans du Mali, Bakary Togola contre le paiement d’une caution de plus de 3 milliards de FCFA. L’ancien président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) et la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton (C-SCPC), était privé de liberté depuis le 13 septembre 2019 à la suite d’une enquête portant sur le détournement de près 10 milliards de FCFA dans l’affaire de gestion des ristournes des cotonculteurs du Mali. Cette détention préventive est intervenue après qu’il ait été l’un des acteurs principaux dans la réélection de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita en 2018.

 

Depuis la réélection de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita à la magistrature suprême du Mali en 2018, plusieurs responsables ont été admis à la maison centrale d’arrêt de Bamako sous les ordres du procureur du pôle économique et financier de Bamako, Mamadou Kassogué dans le (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU VENDREDI 09 AVRIL 2021

Ibrehima KONE

Source : NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Comité d’Orientation Stratégique : Est-ce un bon casting ?

REGIME SPECIAL DE PENSION AU CNT : Au nom du président et des « saints intérêts »

Mali : 421 violations et abus de droits de l’homme commis en trois mois

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct