Corruption : le ministre Mamoudou Kassogué est déterminé à combattre ce fléau

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux a rendu visite au Pôle économique et financier le jeudi 02 septembre 2021. L’objectif de cette visite est de faire savoir au Pôle économique et financier son engagement pour lutter contre l’enrichissement illicite au Mali. Selon lui, le gouvernement du Mali a inscrit au rang des priorités de l’action gouvernementale la lutte contre l’impunité, sous toutes ses formes.

Au cours de cette visite, le ministre Kassogué a fait savoir que le Pôle économique et financier occupe une place centrale dans la lutte contre la corruption. « Les délinquants économiques et financiers sont des véritables criminels. Imaginez, une seule personne qui empoche des centaines de millions voir des milliards pour son confort personnel alors qu’il y a d’autres qui n’ont pas de l’eau à boire. Nous devons lutter de façon soutenue contre la corruption. La corruption, c’est un frein au développement. Il s’agit d’engager une lutte implacable et sans état d’âme contre la corruption sous toutes ses formes et à tous les niveaux », indique le ministre Kassogué.
Au cours de la cérémonie d’ouverture de la réunion des membres du Comité de Pilotage du Programme National Intégré de Lutte contre le Trafic Illicite de Drogue et la Criminalité Organisée à son département, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, a fait savoir que le Mali est au centre de la problématique de la lutte contre l’insécurité et la criminalité organisée. « La porosité des frontières entre les Etats a ouvert un boulevard à des organisations criminelles qui défient les Etats avec des moyens et des modes opératoires sortant des approches classiques de la guerre et face auxquels il nous faut des stratégies adéquates et appropriées…
En terrain connu pour y avoir exercé plusieurs années, le ministre a été accueilli par les responsables de ce pôle dont la présidente du tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako, Mme Diarrah Coulibaly, le doyen des juges, Mahmoud Dicko. Puis s’en est suivi la visite des locaux et la rencontre avec le personnel. Durant cette rencontre, le doyen des juges d’instruction, Mahmoud Dicko, a loué les qualités du ministre Kassogué. Avant de préciser que les actes posés récemment par la Cour Suprême prouvent que les lignes sont en train de bouger, à la grande satisfaction de tous dans la lutte contre la délinquance financière.

Falaye Sissoko

Source: Canard déchainé

Vous allez aimer lire ces articles

Rapport 2020 du vérificateur général : 22 missions de vérification au total 23 dossiers transmis à la Cour Suprême 22 dénonciations aux pôles économiques et financiers

Prison centrale de Bamako-coura : Les avocats de Soumeylou Boubèye dénoncent ses conditions de détention inhumaines et sollicitent son assignation à résidence

Commune IV : La justice aux trousses des corrupteurs et des corrompus !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct