L’ANCIEN MINISTRE DE LA JUSTICE, Me MALICK COULIBALY À PROPOS DU DIFFÉREND ENTRE LE MALI ET LA CEDEAO: « Il urge de commettre des techniciens avertis pour proposer un chronogramme qui sera validé par l’ensemble de la classe politique et soumis par la suite à la CEDEAO »

Le Mali  s’est assurément toujours investi pour l’intégration africaine  depuis son indépendance. C’est du moins, ce qui ressort  de la déclaration de l’ancien ministre de la Justice,  Me Malick Coulibaly. Il estime que  les efforts fournis par l’ancien Président  feu Modibo KEITA   dans le cadre de l’intégration  des  Etats africains doivent inspirer les  Chefs d’Etat de la CEDEAO  et  les autorités  maliennes en vue de trouver un terrain d’entente   et d’éviter aux populations de souffrir davantage.

 L’ancien ministre de la justice a rappelé  que   le  Président Modibo KEITA s’est résolument engagé pour l’Unité Africaine   en 1963 lors du  Congrès qui a donné naissance à  l’Organisation de l’Unité Africaine à Addis-Abeba. «  Il (le Président feu Modibo Keïta) a inlassablement œuvré pour une relation apaisée avec nos voisins.   C’est ainsi qu’en juin 1963, il a (…)

MAHAMANE TOURE

Source: NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

AFFAIRE GESTION DES FONDS DE LA LOI DE PROGRAMMATION MILITAIRE: PLUSIEURS OFFICIERS DE L’ARMÉE PLACÉS SOUS LES VERROUS HIER

Mali : Plus de 45 % des populations n’ont pas confiance aux acteurs de la justice

Bamako : une session de formation sur la communication institutionnelle débutée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct