La création d’une ligne budgétaire … : La création d’une ligne budgétaire au centre des débats

Commencé, hier, mardi 30 août, l’Atelier national d’élaboration du plan d’actions de plaidoyer budgétaire se poursuit jusqu’à demain, jeudi 1er septembre. Objectif : contribuer à la création d’une ligne budgétaire pour le Wash et la nutrition aux niveaux national et local.

En collaboration avec les partenaires techniques et financiers, la présente activité s’inscrit à renforcer les capacités des acteurs du secteur de l’eau et l’assainissement ainsi que la nutrition aux niveaux national et local.

Au cours des dernières décennies, de grands projets ont été réalisés pour réduire toutes les formes de dénutrition chez les enfants de moins de 5 ans. Pour atteindre la plupart des cibles liées à la sécurité alimentaire, à la nutrition, à l’assainissement et à l’eau potable, la Coalition Nationale de la Campagne Internationale pour l’Eau potable et l’Assainissement (CN-CIEPA) s’engage à contribuer à l’effectivité du droit d’accès à ces priorités-là à travers l’influence des politiques et pratiques, afin de renforcer les capacités des acteurs de la présente rencontre.

Le Représentant de la CN-CIEPA, Bourama Tabalaba, a invité les participants à définir les éléments du plan de plaidoyer budgétaire en vue de la création d’une ligne budgétaire pour le Wash et la nutrition aux niveaux national et local. A l’en croire, il s’agit de mobiliser le plan de fonctionnement du processus budgétaire en faveur du leadership et de la bonne gouvernance afin de prévenir la dénutrition.

 Pour le représentant de l’Association des Municipalités du Mali (AMM), Aboubacar Sangaré, cet atelier constitue l’élaboration d’un travail à longue haleine. Avant de saluer les initiateurs de ladite rencontre, il a exhorté les parties prenantes à s’approprier les recommandations de l’étude sur le suivi budgétaire au niveau national et local. Pour ce faire, Aboubacar Sangaré s’engage, via l’AMM, à soutenir les activités d’élaboration de plans d’actions de plaidoyer budgétaire, initiées par la Coalition nationale pour la Campagne internationale pour l’Eau et l’Assainissement.

Parmi les actions préconisées, il a été question d’investir dans les services sociaux de base et adopter de bonnes pratiques en matière de nutrition, d’eau et assainissement, en s’attaquant conjointement aux obstacles avec les partenaires du secteur privé.

Durant trois jours, l’atelier organisé par la CN-CIEPA, enregistre la présence des membres des organisations de la société civile, des représentants de World Vision et ceux d’Action Contre la Faim.

M. Sangaré 

Source: Les Échos- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : Et si le port du casque n’était pas la priorité de l’heure ?

Vie syndicale dans le secteur des Eaux et Forêts : Quand un syndicat affilié à la CDTM, centrale syndicale créée et dirigée par l’actuel Ministre de l’Éducation nationale, veut déclencher une grève au nom d’une prétendue synergie de syndicats des eaux et forêts

Suspension de Joliba Tv News par la HAC : Le RMJI appelle à une mobilisation générale pour barrer la route aux velléités de musellement de la presse…

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct