La MINUSMA a célébré, ce jeudi 18 juillet 2019, la journée du détenu, officiellement appelé le “Mandela Day”. Organisé par la section des affaires judiciaires et pénitentiaires (SAJP), en collaboration avec les services de l’Administration pénitentiaires de la région de Gao, cette activité très importante pour les détenus, s’est tenue dans les locaux de la Maison d’Arrêt et de Correction de la Commune urbaine de Gao.

Plus de 100 détenus dont deux femmes et six mineurs, ont pris part à cette activité qui a été pour eux, l’occasion d’être mieux sensibilisés sur leurs droits. Au programme de cette journée, une conférence débat sur les droits des détenus, une consultation médicale appuyée par le centre de santé de référence de Gao, une exposition de produits fabriqués par les détenus à travers les financements de la MINUSMA, ou encore, des séances de formation sur la réinsertion sociale. « Cette journée célébrée chaque année par la direction de la prison, est l’occasion pour nous MINUSMA, de renforcer notre collaboration avec les autorités judiciaires et pénitentiaires dans le cadre du respect des droits des détenus et de la réinsertion sociale de ces derniers une fois en liberté, » a déclaré Ndeye Yandé Kane.

Cette célébration a enregistré la présence de deux juges de paix à compétence étendue des cercles de Bourem et Ansongo. Sans oublier les deux juges d’instructions du tribunal de grande instance de Gao, le substitut du procureur de Gao et les autres autorités judiciaires de la région. Dans sa prise de parole, le Directeur régional de l’administration pénitentiaire de Gao, a exprimé la volonté de son service d’améliorer autant que possible, les conditions de vie des détenus. « Avec l’aide de nos partenaires, nous ferons tout pour que vous ayez les meilleures conditions de détention à Gao, » a promis le Commandant Lamissa Berthé.

La journée qui a commencé par une consultation médicale gratuite, soutenue par la distribution de médicaments et de savons par le centre de santé de référence de Gao, a permis à 50 détenus de se faire consulter. Elle s’est poursuivie par une conférence-débat, où trois thématiques ont été développées. Une sensibilisation psycho-sociale, prenant en compte la rédemption, et l’amendement et la réinsertion sociale du détenu. Cette présentation a été suivie d’une séance de sensibilisation sur le VIH SIDA par l’Unité VIH-SIDA de la MINUSMA Gao. Enfin, une communication conjointe de la SAJP et l’ONG DEMESO, sur les droits des détenus et leur préparation à la réinsertion sociale a mis fin aux échanges. Des tee-shirts à l’effigie de la promotion de l’accès à la justice et du respect des droits de l’Homme, ont aussi été offerts par la SAJP et la Division des droits de l’homme et de la protection de la MINUSMA. La journée a pris fin par un repas de famille.

A propos du Mandela day…

En novembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies déclarait le 18 juillet “Journée internationale Nelson Mandela” en l’honneur de la contribution apportée par l’ex-Président sud-africain à la culture de la paix et de la liberté. La résolution A/RES/64/13 de l’Assemblée générale, reconnaît les valeurs défendues par Nelson Mandela et son dévouement au service de l’humanité, qu’il a manifesté par son action humanitaire dans les domaines du règlement des conflits, des relations entre les peuples, de la promotion et de la protection des droits de l’homme, de la réconciliation, de l’égalité entre les sexes, des droits des enfants et autres groupes vulnérables et du progrès des communautés démunies et sous-développées. Elle reconnaît la contribution qu’il a apporté à la lutte pour la démocratie à l’échelle internationale et à la promotion d’une culture de paix dans le monde entier.

SourceMinusma