…le coordonnateur du baromètre, Cheick Oumar Soumano : “Nous avons décidé de magnifier les personnalités et organisations qui ont apporté leur pierre à l’édification de notre nation”

«Le Baromètre s’engage à accompagner le président Bah N’Daw et son équipe en continuant à magnifier leurs actions»

 

C’est ce vendredi 22 janvier 2021 que les récipiendaires du Baromètre, un instrument de veille, recevront leurs distinctions au cours d’un cocktail dinatoire à l’hôtel Laïco Amitié. Elles sont au total 50 personnalités et 50 organisations à avoir marqué de leurs empreintes l’année 2020. Sans oublier les ministres qui se sont distingués durant les 100 jours de la Transition dirigée par le colonel Bah M’Daw. En prélude à cette cérémonie de remise des distinctions, le coordonnateur du Baromètre, Cheick Oumar Soumano, nous a accordé une interview afin d’expliquer le contexte de cette belle initiative qui permet de magnifier le travail des fils du pays. Il nous parle aussi de l’idée de la création du Baromètre… Suivez l’interview.

 

Aujourd’hui-Mali : Bonjour Monsieur le coordonnateur, Pouvez-vous nous parler du Baromètre ?

Cheick Oumar Soumano : Le Baromètre est un instrument de veille citoyenne mis en place par l’Organisation des jeunes patrons (Ojep) en 2019. Il fait de son crédo la magnificence des bonnes actions de développement. Pour mémoire, l’Organisation des jeunes patrons est le Patronat des jeunes, créée par récépissé n°06090-G-DB du 5 décembre 2017. Elle est l’initiatrice du Forum économique des jeunes entrepreneurs (Feje) qui magnifie, lors de la dernière journée (Nuit du jeune patron) les jeunes entrepreneurs qui se sont distingués dans les domaines d’activités respectifs. Le Baromètre s’inspire de ce modèle de récompense des jeunes entrepreneurs.

C’est ainsi que sur cette base et depuis avril 2019, il a commencé à recueillir dans un premier temps, chaque semaine et chaque mois, les actions pertinentes de certains acteurs de développement, notamment ceux des membres du gouvernement, en faisant une large diffusion auprès des populations via les réseaux sociaux, tout en désignant bien entendu, un ministre d’entre eux, la semaine ou le mois, en fonction de leurs actions sur le terrain, tout en préservant la cohésion gouvernementale.

Le lauréat en question reçoit une lettre de félicitation et d’encouragement de la part du Baromètre suivie d’une remise de sa distinction. Cette magnificence se fait bien entendu sur la base de critères objectifs et appliqués par un comité scientifique.

Le Baromètre est resté dans cette logique de magnificence des actions pertinentes du gouvernement, et ce, jusqu’en décembre 2019, date à laquelle, il a élargi son champ de magnificence à d’autres acteurs du développement, en intégrant d’autres couches socio-professionnelles. Il a d’ailleurs organisé, en janvier 2020, une cérémonie de remise de trophées au Sheraton pour distinguer ces acteurs du développement. Trente-trois trophées ont été attribués pour l’occasion. Parmi les lauréats, figuraient l’ambassadeur de France (en qualité de meilleur ambassadeur étranger au Mali),  la Banque africaine de développement (comme meilleur PTF de l’année 2019 au Mali).

Le Baromètre a continué dans cette dynamique, surtout en se positionnant comme force de propositions pour éclairer le gouvernement sur les attentes des populations dans plusieurs domaines.

En cela, c’est un outil qui fait un appel à la prudence concernant les complaintes des populations et propose une solution alternative.

C’est pourquoi, dès la mise en place de la Transition, il a saisi le président, en le félicitant et en lui témoignant de tout son soutien. Pour l’occasion, il lui a donné le titre de “l’Homme du mois” en septembre 2020.

Vous avez sorti la liste des organisations et personnalités qui ont marqué l’année 2020. Sur quelle base celles-ci ont-elles été choisies ?

Avant de répondre à cette question, permettez-moi de féliciter l’ensemble des lauréats pour les actions posées qui ont valu leur choix. Ceci dit, comme indiqué ci-dessus, le Baromètre magnifie les actions de développement. Vous savez que l’année 2020 a été une année inédite pour le Mali et ce, pour plusieurs raisons. Malgré ces difficultés, beaucoup d’actions pertinentes ont été posées à la fois par des Maliens mais aussi par des amis du Mali. C’est pourquoi, le Baromètre a décidé de magnifier toutes ces personnalités et organisations qui ont apporté leur pierre à l’édification de notre nation, malgré les conséquences néfastes de la pandémie de Covid-19, les crises sociopolitiques, l’embargo. Entre autres critères, on peut citer :

– La visibilité et la pertinence des actions du lauréat ;

– La performance et la continuité des services  dans le contexte Covid ;

– Le respect des mesures barrières dans la vie quotidienne ;

– La perception du public sur les activités du lauréat ;

– Le degré d’intégrité et de patriotisme du lauréat ou de l’équipe dirigeante de l’organisation

– La constance professionnelle ainsi que son apport dans le développement du secteur d’activités du lauréat.

Pouvez-vous nous citer quelques noms de lauréats ?

Parmi nos personnalités et organisations retenues, nous pouvons citer, entre autres :

Son Excellence Bah Ndaw, président de la Transition

Le Colonel Assimi Goïta, vice-président de la Transition

Son Excellence Moctar Ouane, Premier ministre de la Transition

Mahmoud Dicko, Imam

Feu le Général Amadou Toumani Touré, ancien président de la République ;

Feu Soumaïla Cissé, ancien président de l’URD

Mamadou Sinsy Coulibaly, président du Groupe Kledu

Cessé Komé, promoteur d’hôtels

Seydou Coulibaly, directeur général groupe Cira

Boucadary Doumbia, directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence

Mahamet Doucara, directeur général des douanes

Mathias Konaté, directeur général des impôts

Ibrahim Ag Nock, directeur général ANPE

Alioune Coulibaly, directeur général BMS

Son Excellence Mohamed Dibassy, ambassadeur du Mali en Mauritanie

Son Excellence Boukary Sidibé, ambassadeur du Mali à Abu Dhabi

Son Excellence Hassan Naciri, ambassadeur du Royaume Maroc au Mali

Son Excellence Boualem Chébihi, ambassadeur d’Algérie au Mali

Son Excellence Zhu Liying, ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali

Son Excellence Boubacar Gouro Diall, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale

Serge Daniel, journaliste

Le Bureau du Vérificateur général

L’Oclei

Le Conseil malien des chargeurs

La SNV

L’ORTM

Vous avez aussi fait un communiqué sur les 100 jours du gouvernement de Transition, qui sont les ministres qui ont retenu votre attention ?

Effectivement, le 15 janvier 2021 qui correspondait aux 100 jours du gouvernement de Transition, nous avons fait un communiqué sur les 100 jours et avons rappelé les noms des ministres qui ont marqué notre attention. Il est important de noter que la plupart des ministres présents sur la liste avaient déjà reçu des distinctions de notre part au cours des 100 jours. Toutefois, les ministres concernés sont les suivants :

le Premier ministre,

le ministre de la Jeunesse et des Sports ;

le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle ;

le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau ;

le ministre des Transports et des Infrastructures ;

le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ;

Madame le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme ;

le ministre des Affaires foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Comment va se dérouler la cérémonie de ce vendredi 22 janvier 2021 ?

Merci pour la question ! D’abord, nous remercions la Présidence de la République qui a accepté de participer à la cérémonie en rehaussant son niveau. Pareilles pour de nombreuses personnalités.

Cependant compte tenu du respect des mesures gouvernementales contre la Covid-19 qui commandent ne pas dépasser plus de 50 personnes, nous n’avons pas invité tout le monde, mais juste à titre symbolique quelques-uns des lauréats, notamment (30) et les ministres des 100 jours. Les autres lauréats recevront leurs distinctions dans leurs locaux la semaine prochaine. Toutefois, il est prévu de retransmettre en direct la cérémonie sur les réseaux sociaux et la plateforme Kingui social.

Votre mot de la fin  ?

Je voudrais terminer cet entretien par des mots de remerciement déjà à l’endroit des lauréats qui ont accepté les trophées qu’on leur a octroyé et surtout les personnalités étrangères. Ensuite à l’endroit de toute l’équipe du Baromètre pour le travail abattu. Et enfin, mes remerciements vont à l’endroit des autorités du pays et particulièrement au président de la Transition et à toute son équipe. Le Baromètre s’engage à les accompagner en continuant à magnifier leurs actions.                

 Réalisé par El Hadj A.B. HAIDARA

Source : Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

« Zéro VBG » : une plateforme web et une application mobile de lutte contre les VBG

​Mali: début du ramadan ce mardi 13 avril (communiqué)

Bounti : La fronde des défenseurs des droits de l’homme

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct