Le Mali retire définitivement les autorisations d’établissement de RFI et France 24

Alors que les deux médias français RFI et France24 avaient été suspendus par les autorités maliennes, la Haute Autorité de Communication (HAC) vient de leur retirer définitivement leur autorisation d’établissement dans le pays.

Il y a quelques semaines, le gouvernement malien a décidé de suspendre la diffusion de médias français RFI et France24 sur son territoire pour des accusations de diffusion de fausses informations et de désinformations. Une décision qui a été condamnée par Paris qui dénonce une violation de la liberté d’expression.

Les accusations des autorités maliennes sont intervenues après que ces médias ont relayé des rapports selon lesquels les forces militaires maliennes auraient commis des atrocités sur des civils dans le nord du pays. Des informations relayées sans des preuves concrètes et qui ont suscité la colère de Bamako.

Près de deux mois après cette première suspension, la Haute autorité malienne de la communication (HAC), a annoncé mercredi à travers un communiqué, le retrait des autorisations d’établissement à ces médias. C’est donc clair, RFI et France24 devront encore attendre longtemps pour la reprise de leur diffusion au Mali.

Vous allez aimer lire ces articles

Badalabougou : le centre du développement de la petite enfance inauguré

LA JEUNESSE : la plaie du Mali !

CHERIF DE NIORO PROCLAME TRESOR HUMAIN VIVANT : L’initiative salvatrice de Choguel accueillie avec honneur par Bouyé !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct