Lettre ouverte à Monsieur Yacouba Katilé

Je m’adresse à vous, secrétaire général de l’UNTM, pour attirer votre attention sur des faits gravissimes qui se passent actuellement à Lafiabougou.

 

Votre collègue de l’UNTM, monsieur Issa Bengaly, s’obstine à mener une double activité à la fois syndicale et politique, c’est-à-dire qu’il est secrétaire administratif de l’UNTM en même temps secrétaire général de la sous-section Adéma-PASJ de Lafiabougou.

Cet état de fait a été dénoncé à plusieurs reprises par des militants de notre parti et une preuve se trouve dans la parution du 28 Octobre 2016 du journal «L’espérance» confirmée par procès-verbal d’huissier. Aussi, nous avons engagé un huissier de justice pour venir constater et en dresser procès-verbal lors de notre réunion du 1er Février 2021 au siège du parti de la dite sous-section et une copie lui a été remise par l’exploit du même huissier commis à cet effet devant témoin le 10 Février 2021 à 7h00 du matin.

Par cette lettre, je tiens à vous informer, monsieur le secrétaire général de l’UNTM et aussi l’opinion nationale sur les cas de violations délibérées, flagrantes et répétitives dont monsieur Issa Bengaly fait montre à l’égard des textes de l’UNTM et par ricochet ceux de la république.

Ce mépris est d’autant plus grand qu’il a décidé d’ignorer le constat de l’huissier. Cet état de fait est de nature à jeter un discrédit sur la centrale syndicale dont il est l’une des personnalités de premier rang. Je dirais aujourd’hui que vous êtes suffisamment éclairés sur la situation qui prévaut actuellement à Lafiabougou. Ainsi, je vous demande solennellement d’interpeller monsieur Issa Bengaly afin qu’il puisse adresser une lettre de démission (à l’UNTM) de son poste de secrétaire général de la sous-section Adéma-PASJ de Lafiabougou, mandat qu’il vient de renouveler lors de la conférence de sous-section de ce 10 Février 2021   au mépris des textes de l’UNTM. Veuillez trouver ci-joint une copie du procès-verbal de l’huissier.

Salutations distinguées,

Un militant de l’Adéma-PASJ,

 Kakotan Sanogo

SourceMalijet

Vous allez aimer lire ces articles

Comité d’Orientation Stratégique : Est-ce un bon casting ?

REGIME SPECIAL DE PENSION AU CNT : Au nom du président et des « saints intérêts »

Mali : 421 violations et abus de droits de l’homme commis en trois mois

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct