En visite depuis mardi à Bamako la capitale malienne, la procureure de la CPI a annoncé à Bamako d’autres poursuites sur la situation malienne après la condamnation d’Ahmad Faqi Al Mahadi.

mamadou ismaila konate ministre justice malienne fatou bensouda Procureurecour penale internationale cpi

‘’Nous sommes au Mali, parce que nous somme saisis par les autorités pour des enquêtes en 2012. Nous somme venus pour parler du cas de Ahmad faqi et pour vous dire que ce ne sera pas le seul travail que la CPI va traiter sur le Mali. J’aimerais continuer ce travail’’, a déclaré Fatou Bensouda.

Elle a ajouté : ‘’j’aimerais prendre un peu de temps ici pour féliciter le gouvernement malien pour l’excellent travail qu’il est en train de faire à l’interne et aussi au niveau internationale avec la CPI.’’

Saisie depuis 2012 par les autorités maliennes aux fins d’enquêtes sur la situation dans le pays, la CPI n’a jugé qu’un seul cas malien à ce jour.

Il s’agit du Jihadiste Ahmad Faqi Al Mahadi que la CPI a condamné en 2016 à une peine de 9 ans de prison pour destruction de mausolées à Tombouctou.

Ce mercredi après-midi, la procureure de la CPI sera reçu par le président Ibrahim Boubacar Keita. Cette visite sera bouclée par une conférence de presse en début de soirée.

Dès après son arrivée au Mali, la procureure a eu une séance de travail avec les ministres de la justice, de la défense et de la sécurité du Mali.

APA