MARCHE DU 5 juin 2020 : Il faut savoir raison garder

La coalition sociopolitique du trio CMAS- EMK- FSD, a pris rendez-vous avec le peuple dans les rues le vendredi prochain 5 juin 2020 pour demander la démission pure et simple du président IBK. Mais qui a intérêt aujourd’hui que le pays s’écroule ? Personne certainement !

En conclusion à la conférence de presse qui a réuni les trois groupements samedi 30 mai au siège de la CMAS (Coordination des Mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dico). Un grand rassemblement pacifique aura lieu le vendredi 5 juin avec un seul objet à l’ordre du jour qu’est la démission pure et simple du président IBK compte tenu de la détérioration du climat politique, social et sécuritaire.

Si les tenants des trois fronts trouvent l’initiative légitime et ne doutent point de sa réussite, d’autres l’estiment inopportune et craignent une autre page noire pour le Mali pour avoir vécu les événements de mars 2012 ayant occasionné le désordre actuel dans lequel pays se trouve.  En attendant les esprits restent divisés entre soucis de ne pas voir le Mali sombrer à nouveau et la satisfaction de voir partir un régime sans doute manqué d’excellence ces 7 dernières années.

Aujourd’hui, il n’est un secret pour personne que le pays traverse de moment difficile à cause de la crise multi dimensionnelle que le pays traverse. L’heure est plutôt aujourd’hui à l’union sacrée autour du Mali qui souffre déjà à cause de l’intérêt sordide de certains individus.

Source: 223infos

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : l’ONU et ses partenaires condamnent les violences et appellent au dialogue

Après la mort d’une vingtaine de jeunes par Forsat : Qu’espérons-nous désormais d’IBK ?

Mahmoud Dicko sur France 24 hier : “ Il n’en est pas question que nous parlions du gouvernement d’union tant que…’’

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct