Naissance de 9 enfants par HALIMA CISSÉ au MAROC : La preuve de la défaillance de notre système de santé ?

Au Mali, la question qui domine l’actualité est la mise au monde de 9 enfants, dont 5 filles et 4 garçons par Halima Cissé, une jeune femme malienne de 25 ans. En effet, quelque jour après son admission au CHU du Point-G, il a été jugé urgent d’envoyer Halima hors du pays, car le plus grand CHU du pays n’étant pas capable de faire face à sa prise en charge. La question qui nous revient sans cesse est la suivante : En matière de prise en charge sanitaire, notre pays est autant en retard par manque de volonté politique ou de moyen financier ?

Point besoin de le rappeler, notre système de santé est de nos jours très défaillant. Pour preuve, tous ceux qui ont un peu de moyen vont se faire soigner entre le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Pour ceux qui ont plus de moyens, ils vont soit en France soit aux USA. Même si  chacune de ses prises en charges sanitaires hors du Mali, nécessite beaucoup d’argent, la pratique continue. D’ailleurs, personne ne dispose d’une garantie que la fin serait pour bientôt. Pourtant, la question mérite une attention particulière, d’où le lieu d’interpeler les plus hautes autorités sur la question.

Revenons à la question qui a attiré notre attention sur la question. Voyons, quelques jours après l’arrivée de madame Halima au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) du Point-G, les réseaux sociaux ont été envahis par une information dont la teneur était la suivante : ‘’Halima Cissé, une jeune femme originaire de Tombouctou admise au CHU du Point-G attend sept enfants. Si rien n’est fait  pour l’évacuer au plus vite, elle pourra perdre ses enfant car nous ne disposons pas de plateau technique pour faire face à son cas’’, pouvez-t-on lire. Vu que le message a été largement partagé et commenté, le Président de la transition à travers le ministère de la Santé et du Développement Social a décidé de prendre l’affaire à bras le corps. Halima fut donc envoyé au Maroc ou elle a donné naissance à 9 enfants, contrairement à 7 annoncés par les médecins Maliens et Marocains. Les cinq filles et les quatre garçons qui sont nés par césarienne se portent bien, selon le ministère de la Santé. Ainsi, cette jeune malienne devient la première femme au monde à avoir accouchée d’autant d’enfants. Un exploit qu’il faut saluer à sa juste valeur.

‘’J’étais un opposant farouche à cette décision, mais au finish je la salue. Je pense que l’État a bien fait de les envoyer au Maroc, si non, le pire était à craindre. Notre pays ne dispose pas d’un service de néonatalogie digne de ce nom’’, fera savoir Moussa Dao, jeune docteur en pharmacie de son état. Par contre, pour son aîné, Dr Bréhima Kodio, rhumatologue, les autorités doivent tout mettre en œuvre pour que l’on puisse soigner les maliens au Mali. Selon ce dernier, nos gouvernants doivent penser à doter notre pays d’un hôpital mère enfant digne de ce nom pour le grand bonheur des maliens.

En tout cas, dans un pays comme le Mali ou chaque année le rapport du vérificateur indique des centaines de milliards de voler, il n’est pas admissible que nous ayons un système de santé autant défaillant. En mettant la chose dans son contexte, il convient de rappeler que le Mali ne souffre pas de manque de médecin de qualité. D’ailleurs, nos médecins font partie des plus mieux formés de la sous-région. Le plus grand problème, est le manque d’infrastructures et de plateaux techniques adéquats. En attendant d’avoir des autorités qui feront de cette réalité une préoccupation majeure, ce sont les pauvres qui continueront de souffrir le martyre.

La rédaction

Vous allez aimer lire ces articles

BOUGOUNI, après l’attaque terroriste La vie reprend son cours normal

TATA BAMBO: Une icône s’en est allée

Mali : une assurance maladie universelle pour toute la population, annoncée par le ministère de la santé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct