NORD-MALI /DES INCIDENTS SIGNALÉS SUR UN SITE D’ORPAILLAGE DANS LA RÉGION DE GAO : 07 BLESSÉS ENREGISTRÉS DANS UN AFFRONTEMENT ENTRE DES GROUPES D’ORPAILLEURS MALIENS ET NIGÉRIENS À N’TAHAKA

Sept (7) blessés graves, c’est d’après les informations, le bilan d’un affrontement qui a opposé des orpailleurs dans la région de Gao.

 

L’incident s’est déroulé entre deux groupes de Nigériens et Maliens, sur le site d’orpaillage de N’Tahaka. Un problème de machine, selon les confidences, est à l’origine de l’altercation.

Les blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Gao. La région de Gao est une attraction depuis quelques années avec la découverte de sites de gisement d’or.  Ils viennent de partout en Afrique pour converger dans des communes de Gao pour la recherche du métal précieux. Une situation qui n’est pas sans incidents souvent, comme ce fut le cas dans l’affrontement entre des groupes de ressortissants du Niger et des jeunes maliens chez lesquels, l’on déplore des victimes.

Les sources font cas de sept blessés gaves dans ces incidents survenus sur le site d’orpaillage de N’Tahaka. Ils sont burkinabés, Nigériens, maliens, Nigérians, Libyens voire des Syriens et Pakistanais, à se retrouver dans cette partie du Nord-Mali pour l’exploitation de l’or.

Le site attire également des professionnels du premier métier : Ghanéennes, Camerounaises , Burkinabé et d’autres nationalités à se rendre dans la partie septentrionale en dépit de la crise de sécurité qui y prévaut. Tous ceux qui viennent sont attirés par l’argent. Ces hommes et jeunes filles se côtoient dans une promiscuité exacerbée par la présence de certains hommes armés d’origines douteuses.  A l’instar des autres pays connus pour l’exploitation artisanale,  le Mali qui compte des sites, aussi bien au sud qu’au centre et maintenant dans la partie nord,  a moins de chance d’être à l’abri des incidents du genre…

LAYA DIARRA

Source : Le Soir De Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

RAMADAN 2021 : LA LUNE APERÇUE AU MALI

Démenti du Ministère de l’Education Nationale Mali sur un faux communiqué circulant sur les réseaux sociaux, indiquant la fermetures des écoles publiques et privées à partir de ce lundi 12 avril 2021

BAFOULABE : le problème d’eau à Tigana est désormais résolu

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct