Nouvelles technologies et la dépravation des mœurs: les vérités di comédien Kanté

Le 09 décembre l’agence de communication « Bossy Events » organisera en collaboration avec le jeune comédien Souleymane KEITA dit « KANTE » un one man show au Palais des Sports, à ACI 2000. Ledit événement est placé sous le signe du retour des bonnes mœurs dans nos sociétés.

En prélude de ce rendez-vous crucial, ses initiateurs ont organisé une conférence de presse, lundi dernier, à l’hôtel Radisson de Bamako. Elle était animée par M. Bossy KEITA, Directeur de « Bossy Events » et le comédien lui-même, en présence du jeune rappeur Mahamadou GASSAMA dit Gaspi ainsi que les sponsors qui ont témoigné leur intérêt à l’événement.
Sponsorisée par une pléiade d’entreprises et d’organisations, cette soirée dénommée « La nuit des vérités de Kanté » est, selon ses organisateurs, une riposte face à la détérioration accentuée de nos mœurs surtout avec l’avènement des réseaux sociaux.
Selon M. Bossy KEITA, ce one man show sera l’occasion pour les Bamakois de renouer avec leur comédien préféré qui est maintenant reconnu sur les scènes nationales et internationales. « Kanté n’est plus un artiste à présenter aux Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur. C’est un jeune comédien qui ne fait pas ses spectacles pour rien. À chaque sortie, il nous revient avec des sujets de sensibilisation et d’éducation de ses pairs », a-t-il dit. Il a par ailleurs espéré que les 5000 places du Palais des Sports seront prises d’assaut par des milliers de fans du jeune comédien.
« Je suis confiant à propos de la mobilisation des spectateurs. L’organisation d’événements est l’affaire de Bossy Évents. Avec tout ce qu’on a fourni comme effort, je suis sûr que la salle refusera du monde le 09 décembre », a déclaré l’organisateur principal.
Quant au jeune comédien, il a expliqué pourquoi il a été retenu pour animer cette soirée.
« Il est temps pour nous de ramener les jeunes à la raison pour cette histoire de Facebook. Le Mali est un pays de vieille culture ou la gérontocratie prime. Je ne sais plus ce qui arrive dans la tête des jeunes pour insulter les grandes personnes ou s’insulter père et mère. Il faut que cela s’arrête. Je vais personnellement jouer ma partition, dans la lutte contre ce phénomène, à travers la comédie, dont je suis un professionnel. Sans citer nommément, mon one man show parlera à la jeunesse du Mali pour que cesse ces attitudes qui ne rendent pas nos parents fiers de nous », a-t-il dit.
« KANTE » se dit désolé de voir les accros de Facebook prendre des photos de personnes blessées ou agonisantes ou même celle d’un cadavre au lieu d’apporter assistance à ces victimes. Où est le Malien que nos parents ont été ? À cause de ce machin que les blancs nous ont amené, nous sommes en train de perdre toutes nos valeurs humaines. Il faut une prise de conscience immédiate de la jeunesse malienne », a-t-il dit. Il espère qu’après cette soirée, les jeunes utiliseront Facebook dans le sens positif.
Quant à Gaspi, il a rassuré qu’il sera aux côtés de « KANTE », qu’il considère comme son ami pour enrichir cette soirée.
« KANTE est un jeune à encourager. Nous serons à ses côtés pour appuyer ces vérités qui seront sans nul doute un remède ou du moins un début de solution aux maux qui minent notre société avec l’avènement de Facebook. Restons jeunes, restons l’avenir de notre pays », a-t-il invité.
La conférence de presse a été sanctionnée par une prestation du jeune comédien et le rappeur GASPI. Histoire de mettre de l’eau dans la bouche des spectateurs avant e jour J.
Par CHRISTELLE KONE

info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

École Supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication (ESJSC) : La 1re promotion baptisée Diomansi Bomboté : 21 hommes de médias sur le marché de l’emploi

Salif Sanogo, représentant Diomansi Bomboté lors de la sortie de la promotion de l’ESJSC qui porte son nom : “Votre défi, jeunes journalistes maliens, est de faire en sorte que la presse malienne ne soit pas réfractaire à la culture démocratique”

Que sont-ils devenus… Issa Mariko :Successeur de Mariko, prédécesseur de Zarawana à la tête de l’AEEM

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct