Numérologie : les éclairages de Doumbi Fakoly, sur la science et l’occultisme

Vous vous êtes déjà demandé si les lettres de votre nom, prénom, et votre date de naissance pouvaient être des éléments déterminant de votre vie ? Qu’ils peuvent vous tracer un chemin ? Oui ! répondent les spécialistes de la numérologie !

Chaque nombre et chiffre possèdent une symbolique forte et connue depuis la nuit des temps. Ainsi, plusieurs outils sont disponibles pour découvrir sa personnalité, sonder son avenir ou tout simplement trouver des réponses précises à des questions que l’on se pose.

La numérologie est ce pseudo science que les hommes utilisent pour prédire l’avenir. De la date de naissance en passant par le nom et prénom. Beaucoup y font recours, avant leur mariage par exemple, pour voir le degré de compatibilité avec son partenaire.

La numérologie est une « technique », qui fait à la fois appelle à la rationalité de la mathématique et au hasard, selon des spécialistes et en fonction du profil des spécialistes. Pour certains, la numérologie permet de déterminer l’avenir, et peut être mise à contribution pour prendre les grandes décisions de la vie. Nous vous proposons ici le témoignage de Doumbi Fakoly, traditionnaliste, spécialiste des Sciences maliennes, sur la numérologie.

« Les calendriers lunaire et solaire, le zodiaque, l’astrologie et l’astronomie…sont africains »

La numérologie est-elle une science ? Est-elle d’origine européenne, asiatique ou africaine ? Y a-t-il un déterminisme dans l’humanité ?

Nous avons posé ces questions à Doumbi Fakoly, traditionnaliste, spécialiste des sciences maliennes qui a bien voulu répondre.

«Nos ancêtres de Kamita (Égypte antique) ont inventé l’écriture hiéroglyphique (Medu Neter de son vrai nom), les mathématiques et leurs applications diverses, la médecine, l’architecture. Ils ont construit les pyramides, les temples qui serviront de modèle à la Synagogue, à l’Église et la Mosquée, etc. Le mot science, d’origine latine et récente, n’existait pas encore. Cela veut dire que le mot science désigne tout simplement l’ensemble des observations, des analyses, des interprétations et des applications de ces interprétations, de la nature et de ses phénomènes. Ce qui a permis à nos ancêtres de l’Égypte antique d’ouvrir toutes les voies, ou presque, de la civilisation. Étant, les inventeurs des mathématiques et de ses nombreuses applications, il va de soi que l’invention de la numérologie est leur fait. Tout comme les calendriers lunaire et solaire, le zodiaque, l’astrologie et l’astronomie.

C’est par ignorance ou par mauvaise foi qu’on a tenté et qu’on tente encore de lui trouver une origine européenne, pythagoricienne, juive ou asiatique.

Au moment de l’invention des mathématiques et de leurs applications, les civilisations européenne, juive et asiatique n’existaient pas encore ou, tout au plus, étaient à leurs balbutiements.

Quant à Pythagore et son compatriote Thales, c’est à Kamita (Égypte ancienne) qu’ils ont appris les théorèmes qui leur sont frauduleusement attribués.

A la question de savoir si la numérologie induit un déterminisme, Doumbi Fakoly répond sans détour : « Le Déterminisme implique l’intervention de Dieu dans les Pensées, les Paroles et les Actes des humains. Ainsi l’esclavage, la colonisation, les génocides seraient son inspiration. Ainsi, l’enfant unique d’une femme aimante, écrasé par un soulard, ne serait pas la faute de ce soulard. Ainsi le viol d’une femme ou d’un garçonnet ne serait pas la faute du violeur. Le verdict de l’analyse de ces faits intolérables est invariablement « c’est la volonté de Dieu ».

Le Déterminisme encourage la résignation, le fatalisme devant l’inacceptable. Aucune langue n’ayant jamais eu un mot pour désigner une réalité qu’elle a vécue, l’absence du mot déterminisme ou de son équivalent dans les maternelles et paternelles Kamite (négro-africaines) prouve qu’il est rejeté par notre Vision du Monde Ancestrale.

« Dieu ne se mêle jamais des affaires de l’humanité seule et unique responsable de ses pensées, paroles, faits et gestes. Car, dans le Cœur de l’humanité, Siège de la Conscience et de l’Intelligence, il a mis la capacité de discernement nécessaire à la gestion harmonieuse de la création », conclut-il.

Propos recueillis par Soumba Diabaté (Stagiaire)

Source: Bamako News

Vous allez aimer lire ces articles

Le Représentant Spécial des Nations Unies reçu par le commandement militaire à Sevaré

Groupe scolaire de Kalabanbougou village : Où est passé le coffret du château d’eau ?

Mali: Le président Goita accueille des « marcheurs panafricains » qui ont parcouru à pieds 1626 km de Conakry à Bamako

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct