Présidence de la république : Salif Sanogo à la tête de la Cellule de la communication et des relations publiques

C’est désormais Salif Sanogo qui assurera le poste de conseiller spécial de la présidence de la République chargé de la communication et des relations publiques, pour remplacer feu Adam Thiam, décédé le 18 mars dernier. L’ancien directeur général de l’Ortm a officiellement pris fonction, mercredi dernier.

La bonne nouvelle est tombée le lendemain de la Journée internationale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai de chaque année. Quelques semaines seulement après son départ à la tête de l’Ortm, Salif Sanogo a été nommé conseiller spécial à la présidence de la République chargé de la Communication. En d’autres termes, il est le patron de la Cellule de communication et des relations publiques de la première institution de la République. Il remplace à ce poste notre regretté doyen Adam Thiam, décédé le 18 mars 2021 à 67 ans des suites d’une maladie à l’hôpital du Point-G. Un hommage à sa dimension lui avait été rendu le dimanche 21 mars au Centre culturel islamique, en présence de plusieurs personnalités.

Aussitôt nommé, Salif Sanogo a officiellement pris fonction, mercredi dernier. Il s’agira pour lui d’apporter sa touche à la communication du président de la Transition, Bah N’Daw, de veiller à soigner son image et surtout à la réussite de la Transition. Et Bah N’Daw ne pouvait trouver mieux que Salif pour qui connait son parcours. Il est réputé être un homme de défis puisque partout où il est passé, il a laissé ses traces.

D’ores et déjà, il est conscient des défis qui l’attendent. “J’ai toujours envie de mieux faire. Et je ferai de mon possible pour relever les défis”, nous a confié Salif Sanogo.

Notons que de 1960 à nos jours, Koulouba a connu exactement 21 principaux acteurs chargés de la communication présidentielle au Mali dont une seule femme en la personne de feue Mme Sow Hawa Mariko (épouse de l’ancien Premier ministre, feu Abdoulaye Sékou Sow).

Les autres conseillers à la communication ont pour noms : feu Mamadou El Béchir Gologo, feu Doudou Guèye, feu Mamadou Talla (père de l’ancien ministre Diarra Raky Talla et aujourd’hui membre du Conseil national de la transition), Gourdo Sow (sous feu le président Modibo Kéita), Mme Sow Hawa Mariko, Modibo Diarra, Tiona Mathieu Koné (sous feu le président Moussa Traoré), Sidiki N’Fah Konaté et feu Soumana Touré (sous feu le chef de l’Etat ATT pendant la Transition de 1991), feu Cheick Mouctary Diarra, Abdoulaye Traoré, Djibril M’Bodge, Mohamed Dramane Askia, Abdoulaye Sidibé (sous le président Alpha Oumar Konaré), Seydou Sissouma (sous feu le président ATT) et Diarra Diakité (sous le président ATT et Pr. Dioncounda Traoré sous la Transition de 2012).

Sous le président Ibrahim Boubacar Kéïta, ils sont au total quatre cadres ayant défilé au poste de chef de la Cellule de communication de la présidence de la République. Il s’agit de Sambi Touré, Racine Thiam, Tiégoum Boubèye Maïga et feu Adam Thiam. Et aujourd’hui, Salif Sanogo est au poste, avec le président de la Transition, Bah N’Daw.

Ils sont tous des journalistes de formation, voire des militants de la plume sauf 3 d’entre eux : les diplomates Gourdo Sow et Mohamed Askia, et le spécialiste en communication-marketing, Racine Thiam.

       El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le Président du Haut Conseil des Collectivités reçoit la visite du Chef du Gouvernement

Nord Mali : Des femmes sollicitent le retour de l’État

INPS : L’ambition démesurée du DGA Seydou Siaka Diarra tombe à l’eau !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct