Réconciliation à Mopti: l’engagement du Gouvernement

Le ministre de la Réconciliation, de la paix et de la cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale, le Colonel-Major Ismaël WAGUE, a présidé ce lundi, sur le sur le terrain de football de Mopti communément appelé « Gangal Terrain Bleni » au quartier Gangal, les journées de consultations médicales gratuites, au bénéfice des populations de Mopti, prévues du 18 au 21 de ce mois. C’était en présence des autorités administratives, politiques, locales et de la population qui a réservé un accueil enthousiaste à l’hôte du jour

.

Organisées grâce à un partenariat fécond entre le ministère de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion Nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation Nationale et l’Association des étudiants ressortissants de la région de Mopti et sympathisants (AERMOS), ces journées qui s’inscrivent dans le cadre de la première semaine de la cohésion sociale à Mopti, sont placées sous le thème : ‘’La santé au cœur de la cohésion’’.
Dans son mot de bienvenue, le deuxième adjoint au maire Kassoum Baber DJITTEYE a salué cette activité qui démontre, à ses yeux, l’intérêt que les autorités de la Transition accordent à la cohésion sociale, à la paix au Mali, en général, et dans la région de Mopti, en particulier.
«Je voudrais également demander aux chefs de quartiers et à la jeunesse d’être des porteurs de messages de sensibilisation sur la paix, la cohésion sociale et les avantages de la vaccination néonatale, sur les dangers de l’automédications et les médicaments de la rue », a plaidé l’élu communal.
Le Directeur de cabinet du gouverneur de Mopti Kantara DIAWARA, a remercié le ministre de la Réconciliation, de la paix et de la cohésion nationale pour la tenue de cette première semaine de la cohésion sociale qui est une fierté et un honneur pour Mopti.
« Cette semaine de la réconciliation sera marquée par des activités notamment une conférence-débat sur l’importance de la vaccination, sur l’importance de tourner le dos aux médicaments de la rue, à l’automédication…. Des consultations gratuites, des dons de médicaments, des opérations de la chirurgie de la cataracte sont également prévues. Toutes ces activités sont aux bénéfices des populations notamment les populations vulnérables les déplaces qui sont nombreuses parmi nous », a fait savoir M. DIAWARA.

Il a saisi l’occasion pour donner l’assurance d’une mobilisation sans faille durant cette semaine du 18 au 22 octobre pour que cette première édition soit une réussite.
« A Mopti malgré le contexte difficile de situation sécuritaire, nous sommes en route pour la paix et la cohésion sociale, car les populations sont engagées dans ce sens, elles croient à leur pays, aux autorités de la transitions pour surmonter ce cap », a-t-il délivré un message de réconfort.
Le maitre d’œuvre de la réconciliation, le Colonel-Major WAGUE, à l’entame de ses propos, a remercié l’ensemble des autorités politiques, administratives et les populations de la région de Mopti pour leur participation à cette semaine.
«Nous demandons surtout aux uns et autres de se pardonner, de se faire confiance. Cette semaine de la cohésion sociale se déroule durant le mois de la solidarité, une période de partage. Pour cela, une attention particulière doit être accordée aux déplacés de la crise sécuritaire. C’est vrai que vous avez reconnu que le gouvernement et les partenaires ont fait des efforts considérables par rapport à vos conditions dans les camps. Mais, l’objectif des plus hautes autorités sous la recommandation du président de la Transition son excellence Assimi GOITA, ce qui est d’ailleurs votre souhait, est de créer des conditions pour que vous puissiez retourner dans vos zones de résidence. C’est ce à quoi nous travaillons tous les jours au niveau du gouvernement », s’est-il adressé aux populations.
En marge de cette cérémonie de lancement, le chef du département de la Réconciliation, accompagné du Directeur de Cabinet Kantara DIAWARA, s’est rendu dans trois camps de déplacés internes pour des dons de denrées alimentaires, mais aussi délivrer le message de solidarité du président de la Transition le Colonel Assimi GOITA et de son gouvernement.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : Info-Matin

Vous allez aimer lire ces articles

Conseil National de la Transition: Les victimes des événements de juillet 2020 tenus de prendre leur mal en patience.

Mali : Les assises nationales débutent le 11 décembre prochain (officiel)

Mountaga Tall : Mise au point sur certaines déclarations de MAHMOUD DICKO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct