Région de Ségou : Le CEMGA s’imprègne de l’évolution de la formation des recrues

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général Oumarou Diarra a effectué, le mercredi 14 avril 2021, une tournée dans les centres de formations de Markala, Bapho et Ségou. Il était accompagné par une forte délégation. L’objectif de cette visite était de voir et de constater comment évolue la formation des recrues de la 2ème vague du contingent 2019, des Forces Armées et de Sécurité.

 

La formation morale et physique des jeunes recrues pour défendre la patrie, la discipline et la cohésion entre les FAMa ont été les messages forts du Général Oumar Diarra. Partout où le CEMGA est passé, son message était clair aux nouvelles recrues.  « Vous êtes recrutés pour défendre la patrie », a-t-il indiqué.  Il a déclaré que les stagiaires issus du processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) seront très bientôt répartis entre la Garde Nationale et l’Armée de Terre.Selon le CEMGA, l’indiscipline ne sera plus tolérée dans les rangs. Il a, en outre, demandé plus de cohésion et de confiance entre les stagiaires venant des différents groupes signataires de l’accord d’Alger pour bâtir un Mali nouveau.Le Général Oumar Diarra a également noté que l’armée n’a d’autre mandat que de défendre la patrie. Il a exhorté les jeunes recrues à se préparer moralement et physiquement pour servir au péril de leurs vies le Mali. Le CEMGA a en même temps félicité l’encadrement pour son professionnalisme. Il s’est dit impressionné par la bonne conduite des jeunes recrues militaires et paramilitaires.

Selon le chef d’État-major Général des Armées, une autre opération de recrutement de 10000 personnes au sein des Forces Armées et de Sécurité sera bientôt lancée pour renforcer la capacité opérationnelle des FAMa.Le Général Oumar Diarra a aussi exigé beaucoup de rigueurs dans la formation.  « Toutes les mesures seront prises pour la réussite de cette Formation Commune de Base », a-t-il martelé. Il a ensuite conclu que les populations maliennes font confiance à leur armée avant de préciser que l’accompagnement des hautes autorités du pays ne fera pas défaut.

Source : Forces Armées Maliennes

Vous allez aimer lire ces articles

Enquête d’opinion Mali Mètre : 66,1% des Maliens n’ont aucune connaissance de l’accord pour la paix et la réconciliation

Restitution du projet «les arbres à palabre » : Les femmes de Gao et de Tombouctou recommandent l’évacuation de toutes les armées étrangères du territoire malien

Protection des albinos : La Fondation Salif Keita et Rotary Bamako Amitié signent un accord de partenariat

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct