Les populations de dix villages de la commune de Karaba dans le cercle de San ont renoncé, la semaine dernière à la pratique de l’excision et du mariage précoce. Pour mettre en pratique cette décision une convention a été signée entre les notabilités de ces villages.

Un comité de suivi de l’exécution de l’engagement composé de 7 membres dont 3 femmes a été également mis en place. La cérémonie a été organisée par l’ONG APROFEM et financée par ASDAP. Rappelons que cette ancienne pratique de l’excision était fréquente dans la commune de Karaba.

 

Source: Studio Tamani