TIK TOK : La machine à stars au Mali

L’application TIK TOK revendique plus d’un milliard de téléchargements et apparaît, ainsi, comme celle qui a battu tous les records de téléchargement ces derniers temps. Avec des comptes mis en valeur par des vidéos de quinze secondes en moyenne, ce réseau social lancé par l’entreprise chinoise ‘’Byte Dance’’, en plus d’être un véritable espace de business, fait des stars au Mali.Lancée depuis 2016, TIK TOK connaît une grande affluence auprès des maliens qui y sont de plus en plus actifs.  « J’utilise TIK TOK plus que les autres réseaux sociaux. Quand j’ai découvert TIK TOK, je me suis senti dans mon monde car à la base j’aime rire et faire rire. Et je profite pour poster des vidéos de bricolage, des tutoriels sur les Makeup et les astuces beauté. Et là je ne sais pas si je peux m’en passer », affirme la Tiktokeuse Zeina Khalil.

Quant à Souleymane Doumbia, qui utilise l’application depuis 3 ans, le maître mot est la distraction : « C’est pour me distraire et oublier les soucis du quotidien. Il me distrait d’une part et d’autre part, TIK TOK pour moi est un espace de business ».

En ce qui concerne les bénéfices de ces efforts virtuels, les spécialistes indiquent que pour monétiser un compte il faut le créer au moins en Europe pour le moment : « Financièrement c’est plus les marques qui nous approchent pour des publicités. Il y a des abonnés qui peuvent envoyer des cadeaux que tu peux transformer en espèces. TIK TOK paie mais le Mali n’est pas parmi les pays qui sont rémunérés », souligne Zeina Khalil.

En plus d’être reconnu comme le réseau social qui consomme le plus de forfait, son utilisation par certains au Mali préoccupe les défenseurs de la culture et des valeurs sociales pour la simple raison que tous les moyens sont utilisés pour se faire des abonnés et des likes et être appelé TIKTOKEUSE ou TIKTOKEUR.

Andiè A. DARA

Source: Bamako News

Vous allez aimer lire ces articles

Les nonuplés maliens nés au Maroc ont été baptisés

Naissance de 9 enfants par HALIMA CISSÉ au MAROC : La preuve de la défaillance de notre système de santé ?

​Mali: la fête du Ramadan célébrée mercredi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct