Tribunal Militaire de Mopti : 29 affaires correctionnelles enrôlées pour cinq jours

La 2è session des affaires correctionnelles du Tribunal militaire, a débuté, lundi 27 juin, à Mopti. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Gouverneur de la région, le Colonel-major Abass Dembélé. C’était en présence du Procureur général près le Tribunal Militaire de Mopti, Ichiaka Keita, ainsi que des autorités administratives et coutumières de la localité.

 

Les affaires enrôlées durant les cinq jours de cette session correctionnelle sont des cas de vol et de perte d’armes, de violation de consigne, d’accident de circulation et d’évasion de détenus. A cet effet, le tribunal se penchera sur 29 dossiers correctionnels pour 34 prévenus, dont un civil et un militaire, radié en cours de procédure.

Dans son réquisitoire, le Procureur de la République près le Tribunal Militaire, Ichiaka Keita, a relevé que les missions du Tribunal sont méconnues par la plupart des populations civiles. Avant d’expliquer que son département est chargé de juger les militaires et leurs complices. Et de déclarer que les paramilitaires ne sont pas justiciables par le Tribunal Militaire. Il s’est ainsi réjoui des efforts du ministre de la Défense et des Anciens Combattants et les partenaires du Mali pour l’organisation de l’audience.

Pour la circonstance, le maire de la Commune urbaine de Mopti, Issa Kanssaye, a évoqué que la création de cette juridiction témoigne de la volonté des autorités du pays de mettre les citoyens dans leurs droits. Les audiences, a-t-il rassuré, permettront de rétablir la confiance entre les militaires et les populations civiles. Ajoutant que la lutte contre l’impunité favorisera le retour définitif de la paix dans le pays.

De son côté, le Gouverneur de la région de Mopti, le Colonel-major Abass Dembélé, a indiqué qu’il n’y a pas de société sans justice. Il a précisé que cette audience témoigne de la volonté manifeste des plus hautes autorités du pays de faire régner la justice à tous les échelons. Avant d’indiquer que le Tribunal Militaire est une juridiction d’exception. Il a, enfin, félicité le procureur de la République près le Tribunal Militaire pour son professionnalisme.

O.B

Source : L’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Remise de don : Youssouf Yattassaye participe à la montée en puissance des FAMa

PROPOS D’EMMANUEL MACRON CONTRE LES AUTORITES DE LA TRANSITION: Ce qu’en pensent certains de nos lecteurs

Les légitimités traditionnelles de la Région de Kita reçoivent des insignes et certificats

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct