Un jeune malien fabrique des drones militaires issus de déchets plastiques

Moussa DIARRA, dit Zégué originaire du Mali a trouvé une solution ingénieuse pour parer aux problèmes écologiques de ce siècle : les matières plastiques !

« Dans la vie rien n’est facile et rien n’est également impossible » : tel est le leitmotiv de ce de ce jeune Malien.

Cet universitaire est le concepteur de drones à usages civils et militaires à base de matières plastiques. Les drones sont conçus à 80 % à partir du recyclage des déchets plastiques (sachets, bouteilles, seaux, sandales ramassés dans les poubelles et dépotoirs d’ordures). Il faut 20 sacs de 100 kg remplis de sachets ou bouteilles vides d’eau minérale, pour façonner avec des moules spéciaux, le châssis, la carcasse, et les hélices du dit drone  baptisé « Maliba » (Grand Mali en langue Bambara). 

La conception de l’appareil rentre dans le cadre de son projet de fin d’étude. L’appareil a été présenté et approuvé la semaine dernière par un jury de soutenance.

Les commandes de drones écologiques ne se font pas attendre…

Fort de ce succès, Zégué a fondé la société Millénium Technologies afin de développer officiellement son activité en mai dernier.

Millénium Technologies, a déjà à son actif à ce jour, plusieurs drones vendus à des particuliers et à des structures, au Mali et dans certains pays de la sous-région. La jeune startup a en son sein, un centre spécial de formations en technologies avancées. Ce centre accueille durant les week-ends les enfants de 8 ans et plus, les jeunes déscolarisés, les étudiants, les diplômés sans emploi, les professionnels, des chefs d’entreprise pour des formations dans diverses branches des technologies avancées.  

A ce jour, Millénium Technologies emploie une vingtaine de personnes. Avec une capacité actuelle de production de 5 drones par mois, Millénium Technologies est actuellement à pied d’œuvre pour mettre sur le marché un drone médical « made in Mali » pour l’acheminement des poches de sang et médicaments entre différents centres de santé. 

Le projet qui tient le plus à cœur aux membres de l’équipe Millénium Technologies, c’est de pouvoir un jour concevoir un satellite : Made in Mali. Ils y croient car selon eux : « Le plus difficile est faisable maintenant. Seul l’impossible prendra encore juste un peu de temps. »

Source: Alnas.fr

Vous allez aimer lire ces articles

Tueries des manifestants par balles à Bamako : La CPI aux trousses des commanditaires et leurs complices

Soulèvement populaire pour le départ de IBK : Amnesty International demande une enquête sur les morts enregistrés

Raisins de la colère (7) : Du blé à moudre

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct