Urgent: Oumar Mariko placé en garde à vue

Le Président du parti SADI, Oumar Mariko, a été interpellé ce lundi 6 décembre 2021 au camp 1 de la gendarmerie de Bamako. Après quelques heures d’audition, l’homme politique a été placé en garde à vue.

L’interpellation d’Oumar Mariko, selon ses proches, serait liée à un document audio publié la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Dans ledit élément, il tient des propos forts à l’encontre du premier ministre.

Mobilisés aux alentours du Camp 1, quelques soutiens du président du parti SADI ont exprimé leur mécontentement face à cette privation de liberté. Ils estiment que l’homme politique est plus victime que coupable dans cette affaire.

Ils s’interrogent d’abord sur l’origine de la publication de propos « privés » d’Oumar Mariko. Ensuite, ils dénoncent un traitement judiciaire injuste devant un fait semblable à un autre dans lequel le premier ministre lui-même serait impliqué. Il s’agit d’un autre document audio visiblement enregistré à l’insu de ce dernier dans lequel une voix similaire à celle de Choguel Kokalla Maïga tient tout aussi des propos très virulents à l’encontre de plusieurs personnalités.

Des leaders du parti SADI, du Mouvement démocratique et populaire et de la radio Kayira promettent de sonner la mobilisation s’ils n’obtiennent pas rapidement la libération d’Oumar Mariko.

Malivox.net

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire / 49 militaires arrêtés au Mali : Des maliens en terre ivoirienne demandent leur libération

Le Mali a reçu au moins quatre avions d’attaque légers L-39C Albatross, probablement livrés par la Russie

Front social: rififi argumentaire

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct