Pour informer et orienter les médias sur les enjeux du RGPH5 et dissiper les amalgames et rumeurs autour de l’opération, l’Institut National de la Statistique et une équipe de journalistes ont visité le site de recensement sur la cartographie du RGPH5. C’était le 25 janvier 2020, à Néguela. La Délégation d’INSTAT, à sa tête Harouna Sougané, a été accueillie par le Chef du village, Daouda Coulibaly; le Maire Gaoussou Nanakassé, et le Sous-préfet de ladite Commune, Mme Maïga Oumou Maïga.

Néguela relève de la Commune rurale de Bossofala, Cercle de Kati, Région de Koulikoro et est constitué de 17 village et 40 hameaux. Le RGPH5 a débuté le 17 juin 2019.
Toutes les personnalités présentes ont approuvé l’importance du RGPH5. Le Maire s’est montré heureux et a félicité le Gouvernement. «C’est la première fois que le Gouvernement se déplace avec les journalistes dans le cadre du recensement. C’est une bonne chose qui va profiter aux Administrateurs, aux Notables, aux Infirmiers et également à la population», a-t-il déclaré.
Zan Kanté, un Chef de famille à Néguela Djélibougou, a souligné que: «le recensement est une logique, il est le devoir de l’Etat de connaître le nombre des citoyens vivants dans son pays en vue de prévoir même les calamités naturelles à plus forte raison l’entretien, la santé et l’éducation de toute cette population», Zan Kanté. Il affirme que son souhait est que «tout le monde accepte le recensement et les gens ne se cachent pas, qu’ils comprennent que c’est tout juste pour une évaluation et que c’est un devoir de l’État».
Après avoir encensé les Autorités de ladite localité pour leur hospitalité et accueil chaleureux, Assétou Kadi Diarra, Chef d’équipe du RGPH5 et membre de la cinquantième équipe, a expliqué comment se déroule leur mission. Elle a donné des détails, de la Commune pour la mise à jour des fichiers jusqu’au rôle des Agents qui consiste à interpeller les Chefs de famille. Le Chef de famille est soumis à des questions notamment le nombre total du ménage qui est dans sa concession, le nombre total des membres de sa famille , les différents sexes. Même les nouveaux nés sont comptés. On le demande, s’il pratique l’un des métiers du RGA (Agriculture, Élevage et Pêche) ».
M. Sougané s’est montré satisfait du travail abattu dans la Commune rurale et déclare que le  RGPH5 a atteint 70% de couverture dans les Régions du Sud du pays.
Par ailleurs, il a fait ressentir que le  BCR/INSTAT a besoin de 5milliards pour être au rendez-vous du 15 novembre au 14 décembre 2020 (date prévisionnelle du RGPH5).
A ses dires, des pourparlers sont en cours avec les Autorités et les partenaires pour combler le cap de financement nécessaire.
Ibrahim Binaté

Source : Le Véridique