4ème Édition du festival des motards du Mali

L’intégration africaine en marche
Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, M. Mossa Ag Attaher a présidé de la 4ème édition du festival des motards du Mali.

C’était le samedi 27 novembre 2021 au Palais des sports de Bamako, en présence des partenaires et des organisations qui assurent la sécurité routière au Mali et dans la sous-région ; de la Directrice générale de l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER), Mme Doumbia Diadji Sacko ; entre autres.Au cours de son discours d’ouverture, le Ministre Mossa Ag Attaher a fait une mention spéciale aux motards de la police et de la gendarmerie nationale, qui assurent tous les jours une mission d’escorte et de guidage des autorités tout en luttant contre l’insécurité routière, assurant la protection des usagers de la route.Organisé chaque année par le Club des Motards du Mali (CMM), le Président M. Habib Bah a rappelé que ce rendez-vous annuel a pour objectif de réunir les passionnés ainsi que des intéressés autour du bonheur de la moto.De faire découvrir cette passion et sensibiliser les usagers sur la sécurité routière et le port du casque.
Pour lui, un motard n’est pas celui qui enfourche une moto pour se déplacer, être motard c’est tout un état d’esprit, de partage, de la solidarité et surtout de la responsabilité.« Le motard contribue à apporter le rêve à travers des œuvres caritatives et cela on en parle peu.Le nombre d’efforts fournis par les motards dans le cadre de l’intégration africaine pour preuve, nous accueillons aujourd’hui des motards de plusieurs pays africains », a-t-il martelé.Pour le choix du thème de cette édition : « la femme et la moto », le Président du CCM dira que : « dans la circulation nos mères, nos filles, nos sœurs enfourchent des motos pour se déplacer.Elles représentent une population active et très importante qui utilise la moto. Alors nous nous devons de les aider, de les sensibiliser, car si nous sensibilisons une mère, nous sensibilisons des familles, parce qu’elles sauront transmettre le message à leurs enfants».Cette belle initiative a été saluée par le Ministre de la Jeunesse et des Sports, car pour lui les femmes sont les mères de l’unanimité. « Nos mères, nos épouses et nos filles sont nombreuses à utiliser chaque jour des motos pour se déplacer.Elles représentent une composante essentielle et importante dans notre société. Malheureusement nombreuses d’entres elles sont victimes des accidents de la route avec souvent une fin tragique », a-t-il laissé entendre.Le Ministre a réaffirmé au Club des motards que leurs doléances ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Des demandes qui sont entre autres, la création d’une Fédération de sport mécanique et un espace bien aménagé pour la jeunesse, afin de dénicher les jeunes talents pour la promotion du sport mécanique au Mali.Durant ces deux jours du festival plusieurs activités seront menées notamment la sensibilisation des usagers sur le port du casque et un accent particulier sera mis sur le respect du code de la route.Cette édition du festival des motards du Mali a réuni plus de 30 clubs, 500 motards et des passionnés de la moto venues du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Niger, du Ghana, et du Togo qui ont parcouru plusieurs centaines de kilomètres pour témoigner leur solidarité aux motards maliens.C’est au bord d’un Polaris Slingshot venu spécialement pour l’occasion que le ministre de la Jeunesse, des Sports chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa Ag Attaher a donné le coup d’envoi des festivités.Kadi DIALLO

Source: Échos Médias

Vous allez aimer lire ces articles

Can Total Energies 2021 : Les Aigles en deçà de Yaoundé 72

CAN Cameroun 2021 : fin de parcours pour les aigles du Mali

AFFAIRE CLUB AJSK DANS LA SAISON SPORTIVE 2020-2021: QUI VEUT METTRE EN CAUSE LE CHAMPION EN TITRE DE LA 3EME DIVISION DU DISTRICT V ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct