Activités physiques et sportives au Mali: Vers l’amélioration des conditions de la pratique

Une réunion d’appropriation et de validation de certains textes règlementaires de certains projets d’arrêtés du Décret n°2019-0758/P-RM du 30 septembre 2019 fixant les modalités d’application de la loi n°2017-037 du 14 juillet 2017 régissant les activités physiques et sportives s’est tenu le vendredi 3 décembre 2021 et ce jusqu’au jeudi prochain, au ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, a présidé le vendredi 3 décembre dernier dans son cabinet, l’ouverture des travaux de la réunion d’appropriation et de validation de certains projets d’arrêtés du Décret n°2019-0758/P-RM du 30 septembre 2019 fixant les modalités d’application de la loi n°2017-037 du 14 juillet 2017 régissant les activités physiques et sportives.

Dans son discours d’ouverture le ministre Mossa Ag Attaher, a  souligné que ces avant-projets de textes ont été soumis pour validation au Mouvement sportif national les 22 et 23 octobre 2021 à Kabala par les soins du Comité national olympique et sportif du Mali. Selon lui, il s’agit: du Projet de statut type des fédérations sportives nationales; du Projet des différentes catégories hiérarchisées des sportifs d’élite et de haut niveau, les critères d’accès et d’évolution dans chacune de ces catégories ainsi que les conditions d’octroi et de perte de la qualité de sportif d’élite et de haut niveau ; du Projet des avantages accordés aux sportifs.

”Si les deux premiers arrêtés relèvent de notre compétence, nous avons aussi jugé nécessaire de proposer le troisième qui est un arrêté interministériel relatif aux avantages accordés aux sportifs”, a expliqué le ministre Mossa Ag Attaher. Et il se dit convaincu que ces textes règlementaires permettront, d’adopter un cadre juridique indispensable à la bonne organisation, à la bonne gouvernance au sein du mouvement sportif et au développement du sport en général dans notre pays.  Avant d’inviter les participants à examiner avec toutes leurs capacités et plus de vigilance en préservant les rôles de chaque partie (Etat, Mouvement sportif et athlète) dans ces textes réglementaires. Car, selon le ministre, l’exercice de ce matin vise à aboutir à des documents consolidés, consensuels pour des meilleurs résultats tout en contribuant à l’amélioration des conditions de la pratique sportive au Mali.

Dans ce processus d’examen et d’appropriation des avant-projets d’arrêtés par les membres du cabinet et l’ensemble des responsables des services du département, nous avons fait appel à certaines personnes ressources, a-t-il declare. Selon le ministre l’absence des autres à cet atelier n’est pas un oubli, mais une programmation par étape. Nous allons solliciter leurs expertises pour les autres textes sur le secteur en cours d’élaboration, a-t-il rassuré.

Le ministre Mossa Ag Attaher a saisi d’adresser ses vifs remerciements à Habib Sissoko, président du Comité national olympique et sportif du Mali et à l’ensemble du Mouvement sportif du Mali, pour les efforts fournis pour la promotion et le développement du sport de notre pays et plus particulièrement pour l’élaboration de ces avant-projets de textes.

AMTouré

Source: 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Finale Coupe du Mali : le Djoliba remporte sa 20e couronne et vient à hauteur du Stade malien !

Mercato – OM : Une offre à 25M€ lâchée pour cette star de Tuchel ?

AS Monaco : les premiers mots de Takumi Minamino

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct