Aminata Diallo a été remise en liberté sous contrôle judiciaire

La nouvelle est tombée ce soir. Suspectée dans l’agression de son ex-coéquipière au PSG, Kheira Hamraoui, Aminata Diallo a été remise en liberté et placée sous contrôle judiciaire ce mercredi, d’après les informations de BFMTV. La joueuse avait été incarcérée provisoirement après sa mise en examen pour “association de malfaiteurs” et “violences aggravées”. La nouvelle a depuis été confirmée par son conseiller Me Mourad Battikh.

Cette décision intervient suite à une audition devant le juge des libertés et de la détention. Le contrôle judiciaire interdit en revanche à Diallo de quitter le territoire, en plus de devoir pointer au commissariat de son lieu de vie. Bien sûr, elle ne peut pas non plus entrer en contact avec Kheira Hamraoui, les autres suspects de cette affaire, ainsi que les joueuses et les membres du staff du PSG. 30 000 euros de caution ont été imposés.

Vous allez aimer lire ces articles

Mondial 2022 : le Maroc fait cap sur les demi-finales

« Son départ n’est pas dans les plans », le verdict est tombé, Franck Kessié reste au Barça

Pour Didier Deschamps, « C’est la seule équipe qui n’a pas de faiblesse dans ce Mondial »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct