Assemblée générale élective de la zone II de l’ACNOA à Bamako : Et de Trois pour Habib Sissoko !

Un mandat placé sous le signe de la consolidation des acquis

 Sans surprise, notre compatriote Habib Sissoko (président du Comité national olympique et sportif du Mali) a été réélu pour un nouveau mandat de 4 ans (2021-2024) à la tête de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). Il dirige un bureau exécutif de 5 membres, tous issus du bureau sortant. Le nouveau président place son mandat sous le signe de la consolidation des acquis et de la bonne gouvernance. A l’issue de cette Assemblée générale élective, tenue le 20 février 2021, au Granada Hôtel Amitié, les participants venus de différents pays ont adressé une motion de remerciements aux autorités de la Transition pour l’accueil et la bonne organisation de cette assise.   

L’Assemblée générale élective de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) s’est tenue, le 20 février 2021, au Granada Hôtel Amitié de Bamako. Ce grand rendez-vous était placé sous le haut parrainage du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, en présence de plusieurs invités de marque du mouvement olympique et sportif.

On notait aussi la présence très remarquée de Beatrice Allen, Présidente d’honneur de la Zone II de l’Acnoa et  Membre Honoraire du Comité international olympique (CIO).

Une vue des membres du bureau

L’ordre du jour de cette Assemblée générale portait sur l’examen et l’adoption des rapports d’activité et financier. Et l’élection du nouveau Bureau exécutif. Après avoir adopté les différents rapports (activité et financier, Habib Sissoko a été reconduit à la tête de la Zone II de l’Acnoa pour un nouveau mandat de 4 ans (2021-2024). C’est donc la 3ème fois consécutive que le président du Comité national olympique et sportif du Mali est désigné par ses pairs pour diriger les destinées de la Zone II. Comme pour dire qu’on ne change pas une équipe qui gagne.

Le Bureau exécutif qu’il dirige n’a pas connu de changement. Ainsi, le poste de vice-présidente est toujours occupé par Filomena Fortes (présidente du Comité national olympique du Cap Vert) tandis que Seydina Omar Diagne du Sénégal reste Secrétaire général. Mohamed Oumar Traoré (Secrétaire général du Cnosm) occupe le poste de Trésorier Général. Le poste de Commissaire aux comptes a été confié à Sergio Mané de la Guinée Bissau.

Notons que la Zone II de l’Acnoa compte huit pays : Mali, Cap Vert, Gambie, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal et Sierra Léone.

Selon le Secrétaire général de la Zone II de l’Acnoa, Seydina Omar Diagne, la réélection du président Habib Sissoko est loin d’être une surprise. “Habib Sissoko a fait de notre Zone une référence en Afrique. Sous son leadership, la Zone II est très respectée. Voilà pourquoi, nous avons décidé à l’unanimité de le reconduire pour un nouveau mandat de 4 ans.  Nous sommes convaincus qu’il peut encore faire mieux pour maintenir le cap du succès” dira-t-il.

Visiblement très ému, Habib Sissoko a saisi cette opportunité pour remercier ses collègues pour le choix porté sur sa personne de diriger encore une fois les destinées de la Zone II. Il s’est dit prêt à relever les défis. Il s’agira de mieux faire encore. “Cet instant est solennel et l’émotion est grande pour exprimer mes sentiments de profonde reconnaissance pour la confiance que vous venez de renouveler aux membres du Bureau que j’ai eu l’immense honneur de conduire pendant le mandat passé.

Je perçois ce témoignage comme un sacerdoce que j’ai le devoir d’assumer avec le strict respect de bonne gouvernance. Au nom des membres du Bureau, je voudrais vous assurer de notre engagement à ne ménager aucun effort pour accomplir les missions assignées. Je sais compter sur votre accompagnement et votre soutien indéfectible”. Parole du nouveau président de la Zone II de l’Acnoa à travers une motion de remerciements adressée aux pays membres.                   El Hadj A.B. HAIDARA

 

ZONE II de l’ACNOA :

La nouvelle équipe dirigée par Habib Sissoko reçue par le ministre Mossa Ag Attaher

C’est avec une grande joie mêlée de fierté que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, a reçu, dans l’après-midi du samedi 20 février, le nouveau Bureau exécutif de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). Un Bureau dirigé par notre compatriote Habib Sissoko, réélu pour la 3ème fois consécutive pour un mandat de 4 ans. 

Le Ministre Mossa Ag Attaher entre le président Habib Sissoko et Mme Béatrice Allen, Présidente d’honneur de la Zone 2 et membre Honoraire du CIO

Après avoir  procédé à l’ouverture des travaux de l’Assemblée générale élective de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) au Granada Hôtel Amitié, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, était très heureux de recevoir dans l’après-midi du samedi 20 février, l’équipe du tout nouveau Bureau dirigé par notre compatriote Habib Sissoko.  Avec à la tête de la délégation, le Secrétaire Général de la Zone II de l’Acnoa, Seydina Omar Diagne, les membres de l’Association étaient venus présenter au premier responsable du département, les rapports d’activités et financier de la Zone qui ont été adoptés à l’unanimité.

Aux dires du Secrétaire général de la zone 2 de l’Acnoa, “tous les 8 pays de la Zone 2 sont venus dire merci au Ministre. Merci, parce que tous les pays membres de la Zone 2 ont été séduits par votre disponibilité et votre sens d’écoute”. Avant d’ajouter : “Toute la Zone prie pour que Dieu guide le Ministre Mossa Ag Attaher sur le droit chemin. Nous lui souhaitons une réussite totale dans l’exercice de sa mission”.   Visiblement très ému, le ministre Mossa Ag Attaher a réaffirmé son engagement et celui du gouvernement de la Transition pour aider la Zone 2 de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa).

xxx

Le ministre Mossa Ag Attaher à l’ouverture de l’A.G. e de la zone II de l’ACNOA :

“La franchise dans la collaboration entre mon département et le Cnosm permet d’asseoir un climat cordial de travail…”

Placée sous son haut patronage, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, a honoré de sa présence l’Assemblée générale élective de la Zone II de l’Acnoa qu’il a mise à profit pour saluer la franche collaboration entre son département et le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) sous le leadership du président Habib Sissoko, qui vient d’être réélu président de la Zone II de l’Acnoa. Voici le discours du Ministre !

Le ministre Mossa Attaher

Monsieur le Président de la Zone 2, vous me faites l’honneur de présider l’ouverture des assises de votre Assemblée Générale. Je vous en exprime ma satisfaction et souhaite à tous la bienvenue au Mali. Je ne saurai me dérober à cet honneur, au moins pour trois raisons. La première réside dans votre présence effective en ces lieux et à cette période de la crise sanitaire, ce qui témoigne de votre attachement indéfectible aux idéaux du sport et au développement de notre Zone.

La deuxième est la franchise dans la collaboration entre mon Département et le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) présidé par mon estimé frère Habib Sissoko, cette franchise permet d’asseoir un climat cordial de travail et donc de faire avancer les dossiers aisément. Qu’il en soit remercié !

La troisième raison porte sur le leadership de la zone 2 dans le continent. Il s’agira de travailler à consolider cette image voire renforcer son rayonnement dans l’espace africain voire mondial.

Permettez-moi, tout en saluant la sagacité de la vice-présidente de la zone 2, Madame Filomena Fortess, de remercier les membres du Bureau pour le choix porté sur le Mali en vue de présider la Commission Femme et Sport de la Zone 2.

Aussi, dois-je me féliciter pour le leadership de la délégation malienne et signifier toute ma reconnaissance au Bureau de la Zone 2 pour m’avoir gratifié du statut de Membre d’Honneur de la Commission Femme et Sport de la Zone 2 lors du Séminaire international tenu à Conakry, République de Guinée, en décembre dernier.

J’apprécie hautement les efforts que vous déployez pour développer le sport dans vos pays respectifs et partant, dans la sous-région. Je salue la résilience dont vous avez fait montre en mettant en chantier la plupart de vos projets et, cela, en dépit des difficultés multiformes, exacerbées par la pandémie de la COVID-19. Ces prouesses résultent d’un acte de foi et de conviction qu’il sied de magnifier et que vous vous devez de perpétuer.

Il est évident que cela n’a été rendu possible que grâce à la prise de conscience et à la disponibilité des différents intervenants dans le but d’une complémentarité des missions et d’une convergence des objectifs.

Les missions, les fonctions et les prérogatives des composantes du mouvement sportif africain n’étant pas toujours suffisamment bien perçues, il est nécessaire d’instaurer et d’entretenir une collaboration franche entre les structures gouvernementales et les instances sportives.

Cela aura l’avantage de dissiper les malentendus et de promouvoir un partenariat nécessaire au développement du sport africain. Pour nous, le Comité olympique constitue l’interface incontournable entre le département et le mouvement national sportif.

Pour ma part, en vous renouvelant ma disponibilité, je m’engage à soutenir vos efforts et vous assure que le Gouvernement du Mali, par ma voix, consolidera l’accompagnement de l’Etat au CNOSM et continuera à s’acquitter de ses obligations consignées dans l’Accord de Siège.

Au cours de la présente Assemblée Générale, vous allez procéder à l’élection du bureau de la Zone 2. Le faisant, je voudrais souhaiter que les travaux se déroulent dans un esprit de fraternité de franche collaboration en ayant toujours à l’idée l’intérêt supérieur de notre zone.

L’évolution déjà notoire de la Zone 2, doit être consolidée par des résultats satisfaisants obtenus dans la préparation et la réalisation des compétitions sportives, la formation et la solidarité entre les CNO membres, conformément l’esprit de l’olympisme.

Une attention particulière doit être accordée à l’émancipation des jeunes filles et des femmes, une dynamique dans laquelle vous vous êtes déjà inscrits par le développement des disciplines qui leur sont dédiées et par la formation au leadership féminin.

Nous sommes certains, tous ensemble, que le sport constitue un moyen de rapprochement entre les peuples, un vecteur d’échanges et de partage d’expériences et surtout une occasion de créer la coexistence pacifique.

Notre sport se doit de cultiver ces valeurs et être en parfaite harmonie avec les nobles idéaux de l’olympisme. Pour ma part j’y crois fermement.

C’est sur cette note d’espoir et en vous souhaitant plein succès, que je déclare ouverts, les travaux de l’Assemblée Générale de la Zone 2 de l’Acnoa”.

xxx

Habib Sissoko lors de l’assemblée générale élective de la zone 2 ACNOA :

“Nous saluons avec déférence l’engagement enthousiaste et résolu du ministre Mossa Ag Attaher”

L’ouverture des travaux de l’Assemblée générale élective de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa) a été marquée par le discours de bienvenue du président Habib Sissoko. Une belle occasion pour lui de saluer l’engagement du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, aux côtés du mouvement olympique et sportif. C’était le samedi 20 février 2021 au Granada Hôtel Amitié. Voici le discours intégral d’Habib Sissoko. 

Le devoir de ma charge m’offre, une fois de plus, l’opportunité de m’adresser aux membres de l’auguste Assemblée de notre

Association. Qu’il me soit permis de vous souhaiter la chaleureuse bienvenue à Bamako et vous remercier de la présence assidue des représentants des Comités nationaux olympiques de vos pays respectifs aux assises de notre organisation.

En cette occasion solennelle je voudrais, prioritairement, témoigner notre profonde reconnaissance au Gouvernement du Mali dont la contribution substantielle assure le fonctionnement de notre Zone. La parfaite illustration de ce soutien a été révélée par la présence à nos côtés de Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports Mossa Ag Attaher  lors du Séminaire “Femmes et Sport” organisé à Conakry du 28 au 29 décembre 2020. Nous sommes sensibles à ce geste, Monsieur le Ministre, et nous saluons avec déférence votre engagement enthousiaste et résolu.

Nous tenons aussi à vous dire notre satisfaction et notre gratitude pour la qualité de la relation que vous avez si promptement entamée avec le mouvement olympique et sportif national. En outre, notre joie est grande à la découverte de votre parfaite compréhension de l’olympisme.

Qu’il me soit permis de saluer un partenaire stratégique du CNO du Mali, Moov Africa Malitel.

La présente Assemblée Générale est aussi le lieu d’adresser nos sincères remerciements au Président de l’Acnoa, Monsieur Mustapha Berraf et au Comité exécutif de l’Acnoa pour la sollicitude constante manifestée par l’appui exceptionnel accordé à notre Zone.

La tenue de la présente Assemblée Générale marque l’évaluation du temps de responsabilité que vous avez bien voulu nous confier. Avec humilité et gratitude nous avons reçu ce bonheur, et des femmes et des hommes n’ont ménagé aucun effort dans l’accomplissement de la mission de redynamisation de la Zone, et cela en votre nom et sur vos recommandations.

La régularité avec laquelle les instances de la Zone se sont réunies, la permanence des contacts entre les membres du bureau et l’organisation des activités, y compris, durant le temps de la peur mondiale de la Covid-19, attestent du dynamisme consommé dont notre Zone est dépositaire.

En effet, pendant le mandat qui s’achève nous avons réussi à meubler la vie olympique et sportive dans notre espace sous régional. Sur la base d’une vision prospective nous avons bâti une gouvernance adaptée. Que tous les membres du bureau sortant trouvent ici l’expression de mes sincères remerciements. Dans cette entreprise je voudrais, retenir une mention particulière pour le Secrétaire Général Seydina Oumar Diagne dont le management professionnel a contribué à affiner la gouvernance de la Zone.

Les CNO, faut-il le rappeler, constituent les socles de notre organisation : – Ils sont par excellence les cellules opérationnelles à travers lesquelles se réalisent les programmes d’activités ;

– C’est aussi à travers eux que les orientations théoriques définies lors de nos Assemblées sont prises en compte et formulées en actes concrets.

Il est donc impératif que les CNO attachent une importance particulière aux décisions que nous prenons et que s’instaure une communication suivie entre toutes les instances pour maintenir et renforcer le crédit dont nous bénéficions.

Le rapport d’activités du Secrétaire Général et le Rapport Financier du Trésorier Général vous édifieront davantage sur la marche du mandat.

Comptant sur votre expertise et votre dévouement, je soumets ce travail à votre approbation et souhaite un franc succès aux travaux de l’Assemblée Générale.

Je vous remercie”.

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Stade du 26 Mars en rénovation : le ministre Mossa AG Attaher pour constater l’avancée des travaux

Barça – Atlético (0-0), le Barça et l’Atlético se neutralisent

Ligue 1 : Quel but de Kalifa Coulibaly ! ça commence vraiment à aller pour le malien !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct