CAF : fin de l’atelier d’échange sur l’évolution du football africain

Dans le souci d’améliorer le football africain, et apporter des solutions pour l’évolution du football africain, la Confédération Africaine de Football (CAF) a organisé durant trois jours (08 au 10 juin 2021) une table ronde virtuelle pour discuter des licences des clubs et les infrastructures. La table ronde a enregistré la participation d’experts de la FIFA, de l’UEFA, de l’AFC, de la CONCACAF, de l’OFC et des associations membres de la CAF.

Durant les trois jours, les échanges ont été portés sur l’évolution du système de gestion des licences des clubs dans le monde du football africain afin d’aboutir à une amélioration du niveau des clubs du continent.

« Pour améliorer le niveau du football africain, nous devons travailler dur et proposer de nouveaux standards dans l’organisation du football au niveau des clubs et au niveau national. Nous devons renforcer le système des clubs et avoir des départs solides. Deuxièmement, nous devons réfectionner les infrastructures, c’est une priorité, et créer des conditions du professionnalisme en Afrique. Les licences de clubs sont la pierre angulaire du changement », souligne M. Ahmed Yahya, 2e Vice-Président de la CAF et Président de la Commission d’organisation des compétitions interclubs et de la gestion du système d’octroi des licences de clubs.

Par ailleurs, les participants ont évoqué leur œuvre dans le domaine des licences dans le monde, et les obstacles auxquels ils font face dans sa mise en œuvre. Toujours selon eux, les critères d’octroi de la licence est le plus grand défi du moment à relever. C’est ainsi que, le rôle et l’importance des responsables des licences de club pour le succès du système ont été mis en lumière lors de la table ronde. Une explication de la procédure, des objectifs des contrôles et audits ponctuels de l’octroi de licences aux clubs a été donné par les responsables.

Les participants ont partagé leur concept sur les types des plateformes en ligne de licence des clubs disponibles dans leurs fédérations respectives, et l’état de mise en œuvre et d’application de la plateforme en ligne au niveau des fédérations et des associations nationales, y compris les moyens d’aborder la phase de lancement d’une nouvelle plateforme en ligne.

Les échanges ont aussi porté sur la mise en œuvre de la licence des clubs dans les compétitions masculines et féminines, tant au niveau continental que national. C’est ainsi que des recommandations ont été faites aux associations membres de la CAF pour l’implantation efficace d’un processus d’octroi de licence aux clubs au niveau national.

Selon M. Mosengo-Omba Veron, secrétaire Général de la CAF, il estime que l’instance dirigeante du football africain est prête à mettre tout en œuvre pour accompagner les associations membres pour l’amélioration du football africain. « L’administration de la CAF est prête à aider les associations membres et les clubs à mettre en œuvre un système de gestion de licences de clubs, mais aussi à contribuer à la vision d’améliorer le football africain. Notre administration est à la disposition des associations membres 24h/24. Nous espérons que le résultat de l’interaction avec les membres et toutes les parties prenantes apportera les changements et améliorations dont nous avons besoin ».

Mahamadou Sissouma, Stagiaire

Source: Journal le PaysMali

Vous allez aimer lire ces articles

Samuel Eto’o fils lors du dîner gala du mouvement “BSS” à Radisson collections : “La chose la plus belle au monde, c’est d’apporter le sourire aux autres”

Coup de griffe : Hamane Niang, comme Michel Sidibé !

Suite à une enquête ouverte sur des cas d’allégations de harcèlement sexuel sur des mineurs :: La FMBB prend acte de la décision de la Fiba et l’assure de sa franche collaboration jusqu’à l’aboutissement de l’enquête

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct