CAN 2021 : L’Algérie proche de la porte de sortie

La première grosse surprise de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations TotalEnergies est la défaite du champion en titre, l’Algérie face à la Guinée Équatoriale. Les fennecs peinent à se retrouver sont les derniers de la poule E avec un seul point à leur compteur. Favorite de la compétition, la tenante du titre a raté son début de Coupe d’Afrique des Nations est se retrouve au bord de l’élimination.

La Guinée Équatoriale a brisé ce dimanche le record d’invincibilité des Fennecs. Tenante du titre de la dernière Coupe d’Afrique des nations, l’Algérie est resté invaincue pendant 35 matchs consécutifs sous la houlette de son sélectionneur national, Djamel Belmadi. Coup de tonnerre, l’Algérie s’est inclinée 0-1 ce dimanche 16 janvier contre une petite Guinée équatoriale, 114ème au classement FIFA. Les Fennecs comptent uniquement 1 point après deux journées disputées.

Malgré la présence de toutes ses stars, notamment Riyad Mahrez, Islam Slimani et Baghdad Bounedjah, l’Algérie est au seuil de la porte de sortie de la prestigieuse compétition continentale. Les hommes de Djamel Belmadi doivent forcement gagner leur dernier match contre la Côte d’Ivoirien, premier de la poule E avec 4 points. Un match qui sera certainement une finale avant l’heure.

L’attaque de l’Algérie est à sec. Les fennecs n’ont après deux journées, marqué le moindre but.

Après la chute du champion en titre de la CAN 2019, le sélectionneur Djamel Belmadi était devant la presse. Le technicien algérien a par ailleurs, regretté l’inefficacité offensive de ses joueurs, «je leur ai dit que je suis encore plus peiné pour le fait que leurs efforts ne soient pas récompensés, de par le résultat, et l’arrêt de la série de 3 ans qui s’arrête soudainement. Appelez ça comme vous voulez, de la malchance ou de la maladresse. Un but aurait pu débloquer la situation. Le match devient difficile physiquement, psychologiquement, et le doute s’installe. (…) L’inefficacité ahurissante qui change un match, une vie … C’est un domaine sur lequel il va falloir inverser la tendance. On n’abandonne pas. Si c’est difficile de croire en nous en ce moment, moi je crois en mes joueurs », explique-t-il. Il poursuit en soulignant que « bien sûr, on n’acceptera pas d’être éliminé de ce tournoi sans tout donner. Il n’y a pas toujours des réponses rationnelles à tout. On peut dominer outrageusement sans marquer ou prendre de point et on peut en parler pendant des heures. On se crée des occasions par dizaine mais aucun ballon veut aller au fond. J’ai dit aux joueurs de ne jamais parler à chaud mais j’avais envie de leur parler. J’ai vu un groupe de coéquipiers, de compatriotes et de frères peinés, frustrés et presque abattus. »

Ibrahim Djitteye

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

FEMAFOOT : le président Mamatou Touré dit Bavieux joue -t- il avec le nerf des supporteurs ?

Journées sportives, culturelles et citoyennes à Bandiagara : Promotion et consolidation de la paix et la cohésion sociale au cœur des échanges

Mercato – PSG : Le Qatar tente un ultime coup pour Kylian Mbappé !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct