Championnat de foot féminin : AS Mandé-Amazones CV, le choc de la 1ère journée

La première journée du championnat national de foot féminin se dispute ce week-end. Le coup d’envoi de la compétition était prévue la semaine dernière, mais à cause d’un problème de licences, la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) a décidé de reporter le tournoi d’une semaine. Désormais, tout est rentré dans l’ordre, assure-t-on, du côté de la Commission ad hoc du football féminin de la FEMAFOOT et les filles seront bien présentes ce week-end sur le terrain pour la journée inaugurale. Au total, six rencontres sont au programme, dont le choc entre l’AS Mandé et les Amazones de la Commune V.

 

Cette confrontation promet une belle empoignade avec d’un côté, les Mandékas championnes du Mali en titre et qui semblent bien placées pour se succéder à elles-mêmes et de l’autre, des Communardes présentes à ce niveau depuis plus d’une décennie et capables de dialoguer d’égal à égal avec n’importe quelle équipe, lorsqu’elles jouent à leur meilleur niveau. En tout cas, s’il y a une formation capable de jouer les trouble-fête en championnat, ce sont les Amazones de la Commune V et il faudra encore compter avec cette équipe cette année.

La capitaine de l’équipe de Baco-Djicoroni annonce déjà la couleur : «Nous sommes prêtes pour démarrer le championnat national. Pour débuter, nous jouons face à une équipe de l’AS Mandé rajeunie à 85%. Cette équipe ne nous fait pas peur, au contraire, nous sommes confiantes et nous aborderons la partie en toute sérénité. Notre objectif principal est clair, être championne cette année et nous allons tout faire pour y parvenir», martèle Zeïnabou Sidibé. Réponse de la capitaine de l’AS Mandé, Salimata Traoré : «Je vois très mal les Amazones nous battre, nous croyons en nous et nous allons leur donné une petite leçon de football et envoyé un signal fort à nos prochaines adversaires».
Pour les autres matches de cette journée inaugurale, l’AS Police jouera contre Badenya de Mopti sur le terrain de l’Usfas, alors que le Réal recevra Santoro UFC dans son fief à Djicoroni-Para.

Le stade Babemba Traoré de Sikasso sera le théâtre de l’explication entre l’AS Momo locale et Super club et 24h plus tard, les Super Lionnes se frotteront à Teriya de San sur le terrain du Réal. Au stade Abdoulaye Macoro Sissoko, l’Usfas rend visite aux Tigresses de Kayes, une rencontre qui ne devrait être qu’une petite promenade de santé pour le club militaire.

Pour cette 2è édition du championnat national de foot féminin, les matches des équipes de Bamako se disputent, non pas dans les stades de la capitale, mais sur les terrains du Réal et de l’Usfas. «Les trois stades de Bamako abritent actuellement les matches du championnat national masculin, raison pour laquelle nous nous sommes rabattus sur les terrains du Réal et de l’Usfas, explique le président de la Commission ad hoc du foot féminin de la Femafoot, Me Famakan Dembélé. Au nom de la Fédération malienne de football, ajoutera-t-il, je remercie d’avance la direction de ces deux clubs pour leur collaboration. Je souhaite bonne chance aux douze équipes en lice et les invite à être fair-play».

Djènèba
BAGAYOKO
LE PROGRAMME
Samedi 10 avril au terrain de l’Usfas
16h 30 : AS Police-Badenya FC
Terrain du Réal
16h 30 : Réal-Santoro
A Sikasso
16h 30 : AS Momo-Super club
Dimanche 11 avril au stade Abdoulaye Macoro Sissoko
16h30 : Tigresses de Kayes-Usfas
Terrain de l’Usfas
16h30 : Amazones CV-AS Mandé
Terrain de Réal
16h30 : Super Lionnes-Teriya de San

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Elim CAN (F) 2022 : Les Aiglonnes joueront la Guinée au premier tour (Tirage au sort)

Amadou Haidara: Bientôt une fondation pour faire parler son cœur

Football : Moussa Marega rejoint Al-Hilal en Arabie Saoudite (officiel)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct