Dans le groupe B, le Stade malien leader du classement affronte son dauphin, l’USC Kita, alors que les Onze Créateurs s’expliquent avec le COB. Dans la poule A, le choc de la journée met aux prises l’AS Bakaridjan et le Réal

Stade malien-USC Kita, Onze Créateurs-COB, voilà les affiches de la 17è journée du championnat national. Les quatre équipes sont en lutte pour le carré d’as. Les Onze Créateurs affrontent le COB, samedi au stade du 26 Mars et 24h plus tard, le Stade malien (38 points), leader incontesté du groupe B, sera face à son dauphin, l’USC Kita (30 points), toujours au stade de Yirimadio.
à l’heure d’affronter les Kitois, les Stadistes auront à cœur de préserver leur invincibilité dans une poule B que les joueurs de Djibril Dramé dominent de la tête aux épaules. En effet, l’équipe de Sotuba affiche un bilan de 12 victoires, 2 nuls et zéro défaite et mieux, le capitaine Issiaka Samaké et ses partenaires ont fait trembler les filets à 27 reprises et n’ont encaissé que 4 petits buts. Face aux Jaunes de Kita, les Blancs aborderont donc la rencontre avec les faveurs du pronostic et il est difficile d’imaginer un faux pas des protégés de Djibril Dramé contre un adversaire qu’ils ont battu 1-0 à l’aller à Kita (6è journée).
Mais un match de football n’est jamais gagné avant d’être joué et le milieu de terrain, Aly Dessé Sissoko et ses coéquipiers auront tort de sous-estimer leurs adversaires, surtout quand on sait que l’USC Kita a été l’une des révélations de la phase aller du championnat. Les Kitois occupent actuellement la 2è place du classement de la poule, à égalité avec le 3è, le COB (30 unités chacun). C’est dire que les Olympiens peuvent profiter d’un faux pas des Kitois pour se hisser à la 2è place, mais à condition qu’ils gagnent ou obtiennent le nul, face aux Onze Créateurs. Le buteur maison de Kita, Bourama Sidibé (8 buts) et ses coéquipiers sont donc sous pression et doivent gagner contre le Stade malien pour être sûrs de garder leur 2è place. Mais les Kitois, 9 victoires, 3 nuls et autant de défaites, 14 buts et 5 encaissés parviendront-ils à faire tomber le Stade malien ? Réponse ce dimanche.
Le match Onze Créateurs- COB promet également des étincelles. En tout cas, l’enjeu de cette 17è journée est très important pour les deux formations qui luttent pour la qualification au carré d’as. Après avoir connu un passage à vide marqué par deux défaites contre l’USC Kita (0-1, 11è journée) et Yeelen olympique (0-2, 12è journée) et un nul contre l’AS Black Star (1-1, 13è journée), le COB s’est ressaisi contre l’Usfas (2-1, 14è journée), puis a dominé, successivement l’Asom (2-0, 15è journée) et l’AS Sabana (1-0, 16è journée).
«Nous avons connu un moment creux. Maintenant, l’équipe commence à sortir la tête de l’eau. Il faut continuer à travailler pour que nous puissions atteindre l’objectif fixé par la direction du club, c’est-à-dire, la qualification au carré d’as. Je suis très confiant, ce que les jeunes montrent tous les jours, donne espoir et je leur demande de continuer sur cette lancée», a déclaré l’entraîneur du COB, Ismaël Diané, après la victoire de son équipe contre l’AS Sabana (1-0), samedi dernier. Pour le technicien, le Djoliba dans le groupe A et le Stade malien, dans le groupe B, sont assurés de se qualifier, mais pour la deuxième place, estime-t-il, tout est possible. «Il faut ne pas être intelligent pour ne pas savoir que le Stade malien et le Djoliba ont déjà fait 99% de leur tâche, maintenant tout le monde se bat au niveau des deux poules pour les deuxièmes places. La lutte est serrée et sera rude. Notre arme sera notre détermination, la volonté des joueurs», a ainsi confié Ismaël Diané. Le COB affiche un bilan de 9 victoires, 3 nuls et autant de défaites et un succès des Olympiens contre les Onze Créateurs, conjugué avec une défaite ou un nul de l’USC Kita, propulsera le gardien Abdoulaye Samaké et ses partenaires à la 2è place du groupe.
Sur le papier, ce match Onze Créateurs-COB semble équilibré. à l’aller, les Créateurs se sont imposés par la plus petite des marges, grâce à une réalisation de Koké Kanadjigui (78è min, s.p., 6è journée) et ont infligé à l’équipe du président Moussa Konaté sa première défaite en championnat. L’équipe de Niaréla tentera de confirmer ce résultat, mais surtout, mettre fin à une disette qui dure depuis quatre journées de compétition. Les Onze Créateurs restent, en effet, sur quatre matches sans victoire et l’équipe affiche un bilan de 7 victoires, 4 nuls, 3 défaites, 11 buts marqués et 6 encaissés, après 16 journées de débats.
Dans le groupe A, derrière le Djoliba (39 points), il y a du beau monde et la lutte pour qualification au carré d’as s’annonce serrée. Dans cette poule, la journée sera marquée par un duel à distance entre le Réal (29 points), LC. BA (28 points), le CSD (28 points) et l’AS Police (27 points). Ces équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. Le Réal effectue un déplacement périlleux à Barouéli pour affronter l’AS Bakaridjan (20 points), alors que LC. BA (28 unités, 3è) reçoit Avenir AC de Tombouctou (10è, 14 points), dimanche au stade du 26 Mars. Une proie facile pour les Tigres de Lafiabougou qui devraient empocher trois nouveaux points et conforter leur place au classement. L’AS Police et son nouvel entraîneur, Moussa Keïta «Dougoutigui» restent sur une bonne série de quatre victoires partira favori contre le Nianan qu’elle affrontera au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro. Le coup d’envoi de la 17è journée sera donné aujourd’hui avec les matches Asom-Yeelen olympique et CSK-Usfas qui se disputent au stade Mamadou Konaté.
Quant au dernier match, il mettra aux prises le Djoliba (39 points) et le CSD (28 points), le jeudi 6 février à Koulikoro.

Ladji M. DIABY

LE PROGRAMME
Vendredi 31 janvier au stade Mamadou Konaté
16h : Asom-Yeelen olympique
18h : CSK-Usfas
Samedi 1er février au stade du 26 Mars
16h : Onze Créateurs-COB
18h : ASB-Mamahira
Au stade Vincent Traoré de Kati
15h30 : AS Performance-Sonni AC
Au stade Mamadou Diarra H.
15h30 : Nianan-AS Police
Dimanche 2 février au stade du 26 Mars
16h : Stade malien-USC Kita
18h : LC. BA-Avenir AC
Au stade municipal de Barouéli
15h30 : AS Bakaridjan-Réal
Au stade Baréma Bocoum de Mopti
15h30 : AS Sabana-AS Black Star
Jeudi 6 février au stade Mamadou Diarra H.
15h30 : CSD-Djoliba