Championnat national : Poule A, le CSD seul aux commandes

Large vainqueur 4-0 de l’AS Douanes de Sikasso, l’équipe des «7 Villages», profite des revers subis par ses deux concurrents, LC BA et le Réal qui sont tombés, respectivement face à l’USC Kita et à l’US Bougouni

 

Le Stade malien a signé sa deuxième victoire en championnat national, en battant 1-0 l’AS Police, vendredi, au compte de la 9è journée. Dominatrice dans le jeu, l’équipe de Sotuba aurait pu ouvrir le score dès le premier quart d’heure, si la tentative du défenseur central, Yacouba Doumbia n’avait survolé la barre transversale du gardien Almamy Sogoba (10è min). Peu avant la demi-heure, c’est au tour de l’attaquant nigérian, Samuel Kizito Adama de rater l’ouverture du score (27è min).

La délivrance pour les Blancs vient finalement au retour des vestiaires. Lancé par Samuel Kizito Adama, le milieu de terrain Sadio Kanouté pénètre dans la surface adverse avant d’ajuster Almamy Sogoba d’une frappe limpide (59è min). Menée au score, l’AS Police tente de réagir, mais l’arrière-garde du Stade malien reste vigilante jusqu’au bout. Score final : 1-0 pour l’équipe de Sotuba qui signe ainsi son deuxième succès en championnat et qui se hisse à la 5è place du classement du groupe A, avec 11 points, à égalité avec le 6è, l’Asom (3-1 face au CASS à Mopti). Les Stadistes ont l’occasion d’engranger trois nouveaux points demain face à l’US Bougouni qu’ils affrontent dans la capitale du Banimonotié au compte du match en retard de la 7è journée.

Avant les matches de la 9è journée, le trio de tête de la poule A était composé du CSD (15 points), de LC. BA (15 points) et du Réal (15 points). Grâce à sa large victoire 4-0 face à l’AS Douanes de Sikasso (buts de Boubacar Traoré, 19è min, Karamoko Tangara, 67è min, Zafing Coulibaly, 77è min et d’Ibrahim F. Diarra, 86è min), l’équipe des «7 Villages» s’est emparée du fauteuil de leader avec 18 unités, LC. BA et le Réal ayant chuté chacun, face, respectivement à l’USC Kita et l’US Bougouni.

Les deux équipes se sont inclinées chacune sur la plus petite des marges, victimes du briscard Morimakan Koïta, pour l’USC Kita et de Mamadou Traoré pour l’US Bougouni. Avec 17 points, l’équipe de la Capitale de l’arachide s’empare de la 2è place du classement et passe devant LC. BA (3è, 15 points) et le Réal (4è, 15 points).

L’AS Police (10 points) est 7è, alors que l’AS Douanes de Sikasso (8 points) et l’US Bougouni (8 points) occupent, respectivement les 8è et 9è places. Quant au CASS, il ferme la marche avec seulement 2 petits points obtenus depuis le coup d’envoi du championnat.

Dans la poule B, l’Usfas a battu l’ASKO (1-0), grâce à une réalisation de Sadio Sissoko (73è min), vendredi au stade Modibo Keïta. Demain, le deuxième du groupe, Yeelen olympique (13 points) affronte le COB (8è, 8 points) alors que l’AS Black star (7è, 9 points) se frotte au leader, le Djoliba (18 points).

Le dernier match de la poule mettra aux prises, le Sonni de Gao et les Onze Créateurs, le 18 avril, au stade Kassé Keïta de Gao. En match en retard de la 8è journée, les Onze Créateurs ont surclassé le COB (3-0) et l’AS Black star a infligé la même sanction au Sonni de Gao (3-0).

Ladji M. DIABY

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Stade du 26 Mars en rénovation : le ministre Mossa AG Attaher pour constater l’avancée des travaux

Barça – Atlético (0-0), le Barça et l’Atlético se neutralisent

Ligue 1 : Quel but de Kalifa Coulibaly ! ça commence vraiment à aller pour le malien !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct