CHAN : Mali – Mauritanie, un derby prometteur

Les apparences sont (souvent) trompeuses. Bien que leader de cette poule D, l’Angola a de fortes chances de quitter le CHAN dès mardi, sans même jouer, son destin n’étant plus entre ses mains. Ayant déjà joué ses deux rencontres et grillé son joker, la sélection de Pedro Gonçalves ne compte, en effet, que deux points au moment où il reste encore un chaud derby à jouer entre la Mauritanie et le Mali, mardi à partir de 17h.

«C’est une situation très difficile pour nous, même si nous sommes en tête du groupe. Bien sûr, nous pouvons avoir un peu d’espoir. Nous ne devons pas nous cacher de la situation. La qualification pour le prochain tour se joue maintenant entre deux équipes qui vont essayer de gagner et faire de leur mieux pour atteindre leur objectif. Pour l’instant, nous ne sommes pas qualifiés», regrettait, ainsi, le technicien portugais. De son côté, le sélectionneur de la Mauritanie, Abdou Amir était tout sourire en conférence de presse d’après-match, satisfait du nul arraché par sa troupe face à l’Angola.

Abdou Amir : « Ce sera une finale pour nous»

«Je suis très heureux pour les joueurs. Ils ont travaillé très dur pour obtenir ce point. L’Angola est une grande équipe et elle l’a montré lors de son premier match contre le Mali, finaliste de l’année dernière, donc nous savions que ce serait un match difficile. Nous avons fait de notre mieux aujourd’hui», affirmait Abdou vendredi soir, à l’issue de ladite rencontre. Et de se projeter : «Face au Mali, ce sera un beau derby, un chaud derby. Cela reflète le projet que nous construisons en Mauritanie, et nous voulons nous améliorer jour après jour. Nous faisons de notre mieux et les choses se présentent bien pour nous. Nous devons continuer à être constants». Un nul, à condition qu’il ne soit pas vierge, ou une victoire qualifierait le Mali aux quarts de finale. La Mauritanie n’aura, pour sa part, d’autre alternative que la gagne pour espérer créer la sensation de ce tour et éliminer le vice-champion en titre. En position d’attente, l’Angola de Gonçalves suivra avec une attention particulière ce choc.

Source : footafrique

Vous allez aimer lire ces articles

Mercato : Les priorités du Barça pour l’été connues

Chelsea cherche un énorme contrat de sponsoring

Man City : l’ancien agent de Yaya Touré nie avoir reçu des paiements secrets

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct