Coupe de la Confédération : Binga FC dans le dur

Lourdement battus 3-0 à l’aller en Zambie par Zanaco, les Rouges de la Commune V doivent marquer quatre buts sans en encaisser pour espérer renverser la vapeur, dimanche au stade Modibo Keïta.

 

Le même dimanche, le Stade malien affronte Al Ahly à Benghazi en Libye avec un avantage d’un but

Les matches retour du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération se jouent dimanche. Les deux représentants maliens, le Stade malien et Binga FC affrontent, respectivement Al Ahly de Tripoli et Zanaco de Zambie. Lors des manches aller, disputées dimanche dernier, les Blancs de Sotuba ont assuré le service minimum à domicile (1-0), alors que les Rouges de la Commune V ont sombré 3-0 en Zambie.

Si le Stade malien garde intactes ses chances de qualification pour la phase de poules, la mission s’annonce très compliquée par Binga FC qui devra marquer au moins quatre buts sans en encaisser pour espérer renverser la vapeur contre les Zambiens. à défaut, les Communards doivent l’emporter 3-0 et avoir droit à la séance des tirs au but.

Finaliste de la dernière Coupe du Mali, Binga FC ne cesse de surprendre son monde depuis le début de cette campagne africaine, mais cette fois, la barre semble haute et il faudra un véritable miracle pour voir l’équipe franchir le cap de Zanaco, un habitué des joutes continentales.

Mais il reste encore 90 minutes à jouer pour les Rouges de la Commune V et c’est seulement à l’issue de ce deuxième acte que l’on saura qui de notre représentant ou de Zanaco obtiendra le précieux sésame du Top 16.

Pour l’entraîneur intérimaire de Binga, Fily Dembélé (l’entraîneur principal, Ousmane Guindo a été suspendu par la direction du club), la qualification est possible et le technicien martèle que «l’impossible n’est pas Binga FC». «Les préparatifs vont bon train, techniquement, financièrement et administrativement. Sur le plan technique, nous allons visionné le film du match aller et corriger les choses qui n’ont pas marché.

Financièrement, les dispositions sont prises pour améliorer certaines conditions à domicile. Et sur le plan administratif, le groupe sera renforcé avec la récupération de certains cadres qui n’étaient pas présents au match aller.

La qualification est possible, je sais ce qui a manqué à mon équipe et je connais la faiblesse de l’équipe adverse. Le chemin qui nous amènera à la victoire est connu», assure Fily Dembélé. Le match sera officié par un quatuor mauritanien composé de Babacar Sarr, Hamedine Diba, Kalidou Ba et Abdel Aziz Bouh. Contrairement à Binga FC, le Stade malien abordera son match retour contre Al Ahly de Tripoli avec un avantage d’un but.

On aurait souhaité un avantage plus confortable pour l’équipe de Sotuba, mais le fait déjà d’avoir gagné à domicile met la pression sur l’adversaire et joue forcément en sa défaveur. L’autre atout du Stade malien dans cette confrontation avec les Libyens se situe au niveau de l’expérience ou plutôt du vécu international des deux équipes.

Les Blancs, vainqueurs de cette même Coupe de la Confédération en 2009, sont des habitués des compétitions africaines, alors que le palmarès d’Al Ahly est vierge à ce niveau. Certes, la formation libyenne a déjà participé à la phase de poules de la C2, mais jusque-là, elle n’a jamais réussi à atteindre une finale de Coupe d’Afrique des clubs, à fortiori, remporter un titre continental.

Sans chauvinisme et sans minimiser la valeur d’Al Ahly, on peut donc s’autoriser à dire que le Stade malien a toutes les cartes en main pour bonifier sa victoire de la manche aller et se qualifier pour la phase de poules. Jean-Christophe Gratecap, s’attend à une rencontre difficile mais le technicien martèle qu’il fait confiance à ses joueurs pour damer le pion à Al Ahly devant son public.

«La rencontre s’annonce très difficile, je sais que mon équipe n’est pas à l’abri du danger, mais j’ai confiance en mes joueurs. Ils sont super motivés et concentrés sur le sujet pour offrir la qualification au peuple malien», a dit le technicien français que nous avons joint au téléphone.L’attaquant Abdramane Traoré abonde dans le même sens que son entraîneur et dit sans détours que l’objectif est de «retourner au bercail avec la qualification». «Nous nous attendons à une rencontre difficile, mais nous sommes prêts.

Après l’élimination en Ligue des champions, nos supporters méritent au moins la qualification pour la phase de poules de la C2» clame le joueur. Pour la petite anecdote, ce match Al Ahly-Stade malien coïncide, jour pour jour, avec le 12è anniversaire du sacre des Blancs dans cette même Coupe de la Confédération (5 décembre 2009).

Dimanche 5 décembre au stade Modibo Keïta

16h30 : Binga FC-Zanaco

A Benghazi

16h : Al Ahly de Tripoli-Stade malien

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Can Total Energies 2021 : Les Aigles en deçà de Yaoundé 72

CAN Cameroun 2021 : fin de parcours pour les aigles du Mali

AFFAIRE CLUB AJSK DANS LA SAISON SPORTIVE 2020-2021: QUI VEUT METTRE EN CAUSE LE CHAMPION EN TITRE DE LA 3EME DIVISION DU DISTRICT V ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct