Coupe de la Confédération : Binga FC, le petit poucet rêve grand

Le représentant malien en Coupe de la confédération africaine (CAF), Binga FC affronte ASFA Yennenga (Burkina Faso), aujourd’hui au stade Modibo Keita, au compte du match aller du deuxième tour des préliminaires.

 

Mardi, au passage de notre équipe de reportage sur le terrain d’entraînement des Communards, l’ambiance était bon enfant, joueurs et responsables techniques sont apparus très décontractés et concentrés sur le sujet. à l’image de son entraîneur Ousmane Guindo, le finaliste de la dernière édition de la Coupe du Mali rêve d’aller le plus loin possible pour son grand baptême du feu sur l’échiquier continental.

Au tour préliminaire, Binga FC a fait une véritable démonstration face aux Libériens du MC Breweries, battus en aller-retour sur le score cumulé de 5-0. Le coach Ousmane Guindo et ses joueurs ambitionnent de poursuivre sur la même lancée, mais sont conscients que la tâche s’annonce plus compliquée cette fois face à un adversaire qui boxe dans une catégorie supérieure à celle des Libériens. ASFA Yennenga a été, en effet, treize fois champion du Burkina de Faso et l’équipe est une habituée des compétitions africaines des clubs.

Le FC San Pedro de Côte d’Ivoire, dernière victime en date de l’ASFA Yennenga dans cette même Coupe CAF peut en attester. L’équipe entraînée par l’ancien coach du Stade malien de Bamako, Rigo Gervais, reste sur une victoire et deux nuls en championnat du Faso et devrait aborder cette double confrontation avec Binga FC avec plus de fraîcheur physique.

Malgré tout, le technicien de Binga FC se dit confiant et assure que ses joueurs sont prêts pour la bataille. «L’état d’esprit reste le même depuis le début de cette campagne. Nous avons une équipe jeune et ambitieuse et nous n’avons rien à perdre dans cette confrontation avec ASFA Yennenga. On va jouer notre football comme d’habitude et sans complexe», martèle Ousmane Guindo.

«On avait quelques soucis par rapport à l’infirmerie mais Dieu merci les blessés ont été récupérés et l’effectif est aujourd’hui au grand complet. On se prépare comme il faut, du lundi au vendredi, alors que les week-end sont réservés aux matches amicaux», a expliqué Ousmane Guindo.

De son côté, le défenseur central Ibrahim Dembélé assure que l’équipe est prête et insiste sur l’envie collective du groupe de marquer le coup contre le représentant du Burkina Faso.

«On est prêt et confiant. On s’est bien préparé, c’est notre première fois de participer à une telle compétition et on veut pleinement en profiter. Si l’équipe joue à son meilleur niveau et si tout le monde respecte les consignes du staff technique, je pense que nous pouvons faire quelque chose», estime Ibrahim Dembélé.

L’attaquant Chiaka Diaby lui, ne jure que la victoire et martèle qu’il attend ASFA Yennenga de pied ferme.«Nous vivons bien, physiquement et mentalement. Le moral du groupe est au beau fixe, nous sommes conscient de l’enjeu du match et nous allons tout faire pour passer ce tour», promet le joueur.

Pour Cheick Oumar Koné qui a dirigé ASFA Yennenga pendant 5 saisons et glané 11 trophées, c’est du 50/50. «Les deux équipes jouent un jeu offensive, je pense que le public va assister à un bon match. Binga FC est une équipe incroyable, en deux matches, elle a marqué 5 buts sans en encaisser. à mon avis, Binga peut encore créer l’exploit», estime Cheick Oumar Koné, qui fait partie des techniciens les plus expérimentés de notre pays.

L’équipe du Burkina Faso est arrivée à Bamako mercredi et a fait la reconnaissance du stade Modibo Keita, le même jour à l’heure du match

Aujourd’hui au stade Modibo Keita
16h 30 : Binga FC- ASFA Yennenga

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

CAN 2021 : L’Algérie proche de la porte de sortie

CAN 2022 : l’histoire de la naissance de la Coupe d’Afrique des nations

Coupe d’Afrique des Nations 2021 : le Cameroun assure la première place, le Burkina Faso qualifié

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct