Deux qualifiés, brillants Bleuets et Mali survolté

  • Groupe E : la France sur sa lancée
  • Groupe F : l’Argentine remporte le duel des champions
  • Sept qualifiés pour les huitièmes de finale sont déjà connus

LE FILM DE LA JOURNEE – Dans l’ensemble des groupes, la deuxième journée de compétition s’est achevée et les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019 commencent à prendre forme. Après l’Uruguay, l’Ukraine, la Nouvelle-Zélande, l’Italie et le Sénégal, la France (Groupe E) et l’Argentine (Groupe F) ont validé leur billet pour la suite de la compétition. Sept des 16 participants aux huitièmes de finale sont désormais identifiés.

En s’imposant 2-0 dans le duel des anciens champions du monde, l’Albiceleste a signé sa première victoire face au Portugal dans ce tournoi. Elle inscrit par ailleurs ses premiers buts face à la sélection lusitanienne, hors tirs au but. De son côté, la France a remporté son deuxième match contre le Panama.

Si la République de Corée s’est relancée en disposant de l’Afrique du Sud (1-0), l’Arabie Saoudite et le Mali se sont livré une course-poursuite passionnante. Les Saoudiens ont mené 2-0 puis 3-2, mais repartent finalement les mains vides. En effet, Mohamed Camara a fait pencher la balance en faveur des Africains en marquant dans les derniers instants.

Résultats

Groupe E

Panama 0-2 France

Arabie Saoudite 3-4 Mali

Groupe F

Portugal 0-2 Argentine

Afrique du Sud 0-1 République de Corée

Les moments-clés

Imperméabilité : Au terme des deux premières journées, il ne reste que trois équipes invaincues sur le plan défensif : le Sénégal (5-0), la France (4-0) et, peut-être plus étonnant, la Nouvelle-Zélande (7-0). Il faudra surveiller ces trois équipes avec attention car le dicton prétend qu’une bonne attaque permet de gagner des matches, mais qu’une bonne défense fait gagner des titres…

Quand les souvenirs remontent à la surface : Pour le sélectionneur malien Mamoutou Kané, le match contre l’Arabie Saoudite a été l’occasion d’ouvrir la boîte à souvenirs. L’ancien gardien de but a participé à la Coupe du Monde U-20 il y a 30 ans exactemenent, en Atrabie Saoudite. Le Mali, qui fêtait à l’époque sa première participation, a vu son parcours s’interrompre à l’issue de la phase de groupes après un nul (1-1) contre les Etats-Unis et deux défaites face au Brésil (5-0) et à la RDA (3-0).

Entendu…

“Il reste une marge de progression. La concentration est essentielle. Ce n’est pas évident pour de jeunes joueurs de rester mobilisés pendant 90 minutes. Malgré notre avance de deux buts, nous avons manqué de rigueur. Il faut être plus rapide dans le replacement défensif, mais aussi prendre davantage de risques balle au pied. Cela fait partie de notre identité !” – Bernard Diomède (sélectionneur de la France)

“Nous avons tout donné et nous avons eu des occasions, grâce à des centres de qualité et des frappes de loin. Les Argentins ont fait un excellent match sur le plan défensif. Il nous a peut-être manqué un petit quelque chose dans le dernier geste pour marquer, mais je pense que nous avons eu plusieurs temps forts. Dans des compétitions comme celles-ci, l’Argentine répond souvent présent.” – Helio Sousa (sélectionneur du Portugal)

A venir

Mercredi 29 mai, horaires en heure locale

Groupe A

Sénégal – Pologne, Lodz, 20h30

Colombie – Tahiti, Lublin, 20h30

Groupe B

Equateur – Mexique, Gdynia, 18h00

Italie – Japon, Bydgoszcz, 18h00

FIFA

Vous allez aimer lire ces articles

Coupe du Monde 2022, Espagne : mais où est donc passé Ansu Fati ?

Coupe du Monde 2022, Cameroun : Rigobert Song lâche ses vérités sur l’affaire André Onana

Équipe de France : Jules Koundé va-t-il définitivement griller la politesse à Benjamin Pavard ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct