Fédération malienne de hippisme : Mohamed Haïdara aux commandes

Longtemps plongée dans une crise sans précédent, la  fédération malienne de Hippisme pour se doter d’un nouveau  bureau fédéral, a tenu une assemblée générale extraordinaire  le samedi 8 mars 2014 à la Maison de la presse au cours de laquelle elle a procédé à la relecture de ses textes et à la mise en place d’un nouveau bureau fédéral dirigé par Mohamed Haïdara.

FEDEARATION HIPPISME CHEVAUX

Cette assemblée générale extraordinaire qui a réuni neuf ligues sur les dix ligues au total avait à son ordre du jour la relecture des textes et la mise en place d’un nouveau bureau fédéral. Après l’examen et l’adoption des textes par l’assemblée générale, le nouveau bureau fédéral qui sera dirigé par Mohamed Haïdara a été élu à l’unanimité par les représentants des neuf ligues à savoir : les  ligue de Trougoumbéré,  Bankass, Dilly, Nara, Nioro, Ballé, Kayes, ségou, Koro, Bamako et des membres de l’ancien bureau notamment Seydou Kida, Mohamed Seck et Cheick Mohamed T. Mariko.

 

 

A l’ouverture des travaux, le porte-parole des représentants des neuf ligues, Cheick M. T. Mariko en remerciant les délégués a rappelé le contexte de la tenue de cette assemblée générale dominé par la relecture des textes et la mise en place d’un nouveau bureau fédéral et dont le mandat du bureau sortant a expiré depuis le 5 décembre 2013. Selon M. Mariko, les ligues ont jugé nécessaire d’agir dans le respect des statuts afin de sauver leur organisation qui se trouve à la croisée des chemins au regard des évènements qui se produisent en ce moment et qui constituent un réel motif de préoccupation pour le monde du cheval. A l’en croire, depuis plus de trois ans, les problèmes de toute nature notamment la gestion financière et les problèmes d’organisation et d’abus de tout genre ne cessent de gangrener leur organisation qui au demeurant,  n’a jamais connu de tels problèmes depuis des décennies. Et d’ajouter que la relecture des textes est d’autant plus nécessaire que de nos jours les textes qui sont prétendus être en vigueur ont fait l’objet de tripatouillage au bénéfice d’une minorité désavouée.

 

 

Après son élection, le tout nouveau président de la fédération malienne de Hippisme, Mohamed Haïdara élu pour un mandat de quatre ans a remercié les présidents des ligues qui ont pris leur responsabilité afin de mettre en place ce nouveau bureau fédéral. Il également a promis de tout mettre en œuvre de redorer l’image de l’Hippisme malien en  organisant des courses dignes de nom.

 

 

Rappelons que ce nouveau bureau fédéral présidé par Mohamed Haïdara est composé de 24 membres et neuf présidents d’honneur. Notre confrère Lamine Diallo est le commissaire chargé de la communication.

 

 

Une Fatwa prononcée par le représentant du chérif de Nioro, Cheickna Haïdara a mis fin aux travaux.

Zakariyaou Fomba

SOURCE: Le Débat

Vous allez aimer lire ces articles

Journée Olympique 2022 : Célébrer le pouvoir du sport pour rassembler les Maliens dans la paix

Arrêté fixant les statuts-types des fédérations nationales sportives : Une boussole pour une gestion transparente

Mamoutou Touré dit Bavieux à propos de la finale de la Coupe du Mali 2022 : “Nous exhortons les acteurs à montrer une bonne image de notre football dans un esprit de fair-play”.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct