Finale Coupe du Mali : Le Djoliba à équidistance avec le Stade

Honorée par la présence du Premier ministre Docteur Choguel Kokalla Maïga, la finale de la 61ème édition de la Coupe du Mali de football disputée ce samedi 25 juin au Stade Modibo Keita a été remportée par le Djoliba AC vainqueur 2 -0 sur l’AS Réal. Les Rouges rejoignent ainsi les Blancs de Bamako avec désormais 20 Coupes du Mali remportées pour chacun des deux clubs rivaux de la capitale.

Honorée par la présence du Premier ministre Docteur Choguel Kokalla Maïga, fortement ovationné par le public, la finale de la 61ème édition de la Coupe du Mali de football disputée ce samedi 25 juin au stade Modibo Keïta a tourné à l’avantage du Djoliba AC qui s’impose 2-0 face à l’AS Réal. Le leader du championnat bénéficie d’un pénalty à la 37ème minute, suite à une faute de main d’un joueur de l’AS Réal dans la surface de réparation, Ousmane Coulibaly ne tremble pas face à Germain Berthé et ouvre le score. Tel fut le score à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les scorpions tentent coûte que coûte à revenir au score. A leur surprise, les rouges marquent à la 87ème minute un second but par Hamidou Sinayoko entré en cours de jeu. Ce but qui a été à l’origine de l’expulsion du gardien remplaçant de l’AS Réal, est selon un ancien arbitre international, un but valable. A en croire cet arbitre, il n’y avait pas d’hors jeu, le joueur du Réal au fond vers la tribune ‘’Soleil’’ a détruit le hors jeu, puisqu’il est sur la même ligne que l’attaquant du Djoliba, sinon un peu avancé que le joueur Djolibiste.  Dans les arrêts de jeu, les scorpions qui avaient l’occasion de réduire le score obtinrent un pénalty. Makan Samabali, mal inspiré, échoue face à Youssouf Koïta. S’imposant 2-0  sur l’AS Réal en finale de la 61ème édition de la Coupe du Mali, le Djoliba AC succède non seulement le Stade Malien, vainqueur de l’édition dernière, mais rejoint son éternel rival de la capitale en remportant le même nombre de trophées, à savoir vingt Coupes du Mali pour chacun des deux clubs rivaux du football malien. L’AS Réal compte toujours dix Coupes du Mali remportées. Bien que rentré en cours de jeu, le numéro 15 du Réal,  Cheickna  A  Diakité a su donner du fil à tordre  à ses adversaires, à travers  notamment ses dribles spectaculaires. Le sélectionneur national  Eric Sékou Chelle devrait en prendre note.

En plus du trophée, les rouges de Hèrèmakono empochent la somme de 10 millions contre 5 millions pour les scorpions de l’AS Réal. Ils compostent par la même occasion le ticket qualificatif pour la Coupe de la confédération. Désigné meilleur joueur de la finale, Boubacar Diarra dit Sénior du Djoliba a également reçu un chèque de 500 000 F CFA.

La Fédération malienne de football a décerné une médaille au Premier ministre Docteur Choguel Kokalla Maïga. Des attestations de reconnaissance des tableaux ont été remises aux invités de marque, venus du Maroc, de la Côte d’Ivoire et de la France. Des distinctions honorifiques ont été décernées à certaines légendes vivantes du Mali pour leur magnifier toute la reconnaissance de la nation et encourager les générations futures à leur emboîter le pas. Il s’agit notamment de Modibo Doumbia dit Modibo 10, Idrissa Maïga dit Metiou, Souleymane Magassouba, Adama Coulibaly et de notre confrère Malick Traoré de Canal +

A noter qu’avant le coup d’envoi de la finale, lors de l’exécution de l’hymne national  du Mali, c’est tout le stade qui s’est levé pour saluer l’exécution de l’hymne national du Mali. En jetant un coup d’œil sur la colline, même les spectateurs assis sur le flanc de la colline de Koulouba n’ont pas dérogé à la règle.

Equipe du Djoliba AC : Youssouf Koita, Sékou Diarra, Siaka Bakayoko, Barou Sanogo, Felix Kamaté, Fady S Coulibaly (NGambi Gloire 83’), Oumar Camara, Nankoma Keita, Aboubacar Diarra (puis Mamadou Traoré 90’), Djibril Coulibaly (puis Hamidou Sinayoko 63’), Ousmane Coulibaly

Equipe de l’AS Réal : Germain Berthé, Mohamed Camara, Emile Koné, Souleymane Coulibaly, Ismael Fomba, Daouda Koné, Makan Samabali, Ibourahima Sidibé, Abdoulaye Mariko (puis Cheickna  A  Diakité 50’), Issa Keita (puis Moussa Koné 58’), Abdramane Traoré (puis Boulkassou Diarra  80’).

Arbitrage : Boubou  Traoré

1er Assistant : Modibo Samaké

2ème Assistant : Amadou B Guissé.

Arbitre de réserve : Mahamadou Keita.

Almihidi  Touré 

Source: Tjikan

Vous allez aimer lire ces articles

JT Foot Mercato : le FC Barcelone finalise son mercato de tous les dangers

Ni Neuer, ni Buffon ne l’ont fait, Thibault Courtois entre encore dans l’histoire de la LDC

« Le Barça a un meilleur effectif que le Real Madrid mais…»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct