Meeting de San : l’AS Police met fin au règne de l’USFAS

Avec 18 médailles, dont 9 médailles d’or, les athlètes de l’AS Police ont été sacrés pour la première fois de leur histoire, devant l’Usfas qui faisait figure de grande favorite de la compétition et le surprenant Réveil athlétique de Kati

 

La 28è édition du Meeting de San encore appelé Mémorial Bakary Touré «Samsom» s’est déroulée du 2 au 4 avril, au stade Marcel Dakouo de Parana. La cérémonie de clôture a été présidée par le gouverneur de la Région de San, le colonel Ousmane Sangaré, en présence de la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA), Sangaré Aminata Keïta et du représentant de la famille de feu Bakary Touré «Samsom», Ibrahima Dicko. Ce grand rendez-vous de l’athlétisme national a enregistré cette année la participation de 700 athlètes, un record dans l’histoire de ce meeting qui se déroule chaque année à San.

Les athlètes se sont affrontés dans 26 épreuves et la surprise est venue de l’AS Police qui s’est hissée sur la plus haute marche du podium pour la première fois de son histoire. Jusque-là, le meilleur classement des Policiers était la deuxième place, toujours derrière le grand rival, l’Usfas. Mais cette année, l’AS Police a renversé la vapeur et mis fin au long règne des Usfasiens. Certes, les Militaires ont obtenu plus de médailles que les Policiers (22 contre 18), mais dans les meetings, le classement n’est pas établi en fonction du nombre de médailles, mais de la couleur des médailles.

C’est donc grâce au nombre de médailles d’or (9) que le jeune sprinteur Issa Sangaré et ses partenaires de l’AS Police ont fait la différence. Au total, les athlètes de l’AS Police ont obtenu 18 médailles, dont 9 médailles d’or, 7 médailles d’argent et 2 médailles de bronze contre 8 médailles d’or, autant de médailles d’argent et 6 médailles de bronze pour l’Usfas. Cerise sur le gâteau pour l’AS Police, ses deux sprinteurs, Issa Sangaré, vainqueur des courses du 100m et 200m et Zeïnabou Maïga, vainqueur des épreuves du 400m et 800m, ont remporté les trophées de meilleurs athlètes masculin et féminin.

L’autre surprise de cette 28è édition du Meeting de San est à mettre à l’actif du jeune club, le Réveil athlétique de Kati (RAK) qui s’est classé troisième avec 8 médailles (3 médailles d’or, 1 médaille d’argent et 4 médailles de bronze). Les trois médailles d’or du RAK ont été remportées par Kafouné Diallo qui s’est imposée au concours du lancer de poids féminin avec un jet de 11,24m, Maïmouna Sangaré vainqueur du lancer de javelot féminin (34,96m) et Hawa Bamba (disque féminin, 31,16m).

LE DOUBLÉ POUR MARIAM BANCÉ-L’édition 2021 du Mémorial Bakary Touré «Samson» a été également marquée par la participation historique d’une athlète étrangère, à savoir l’internationale burkinabé, Mariam Bancé.

La sprinteuse a fait honneur à son rang, en réalisant le doublé au 100m (11’’05) et au 200m (24’’4). Dans les deux épreuves, la Burkinabé a dominé, les mêmes adversaires, à savoir Rabiou Souliatou du Centre pour le développement de l’athlétisme au Mali (CDAM) et Coumba Traoré de l’AS Police. Un autre athlète s’est illustré en remportant deux médailles : Hamidou Diarra de l’Usfas qui a été sacré au 800m (1’58’’6) et au 1.500m (4’22’’5).

Dans l’épreuve du 400m Hommes, Oumar Samaké a dominé les débats avec un chrono de 50’’2, alors que la jeune Ramata Samaké (1500m) a offert l’unique médaille d’or à la Région de Sikasso (5’07’’7). Elle a dominé ses aînées Sitan Bouaré de l’Usfas (5’07’’9) et Biba Sidibé de l’AS Police (5’14’’5). Au 5000m Dames, Biba Sidibé de l’AS Police a été sacrée (19’39’’09) devant sa coéquipière Adjara Diarra (19’42’’05) et Mariam Diarra de l’Usfas (20’26’’06).

Dans l’épreuve masculine, Mohamed Diarra de l’AS Police s’est hissé sur la plus haute marche du podium (16’14’’0) alors que le concours du lancer de disque Hommes a tourné à l’avantage de Djibril Doucouré de l’Usfas (41,57m). Au lancer de poids et de javelot, Moussa Diarra de l’Usfas (13,90m) et Moctar Djigui de l’Usfas (59,57m), se sont adjugés la médaille d’or. Dans les concours du triple saut Messieurs et Dames, la médaille d’or est revenue à Alou Coulibaly (14,49m) et Fanta Diawara de l’AS Police (10,82), alors que Aminata Bah du Djoliba a remporté, haut la main, le concours du saut en longueur Dames avec un bond de 5,05m. Chez les Hommes, Mahamadou Gakou de l’Usfas s’est adjugé la médaille d’or avec un bon de 6,72m. Le relais 4x100m Dames a été dominé par l’AS Police (51’’8) tandis que l’épreuve masculine a tourné à l’avantage de l’équipe de l’Usfas (43’’2). Le Centre omnisports de Lafiabougou (COL, 3’28’’) a remporté la finale du relais 4×400 Messieurs alors que l’AS Police (4’10’’2) a été sacrée sur le tableau féminin.

Dans son allocution de clôture, la présidente de la FMA, Sangaré Aminata Keïta a exprimé sa satisfaction et félicité les athlètes pour leur prestation. «Nous sommes totalement satisfaits de l’organisation de cette 28è édition du Meeting de San. Cette édition s’est déroulée dans de très bonnes conditions avec la participation de 36 clubs et 700 athlètes. Sur le plan des performances, ça a été une grande réussite surtout avec la venue de la Burkinabé Mariam Bancé qui a participé aux épreuves des 100 et 200m», a salué Sangaré Aminata Keïta. Le gouverneur de la région de San, le colonel Ousmane Sangaré, abondera dans le même sens.

«J’ai de très bonnes impressions après cette 28è édition du Meeting de San. C’est ma toute première fois de participer à la compétition, j’ai été impressionné par le nombre de participants qui a atteint 700 athlètes. Je constate également avec une grande satisfaction que les athlètes sont venus de tous les coins du Mali», a dit le premier responsable de la région. De son côté, le représentant de la famille de feu Samson, Ibrahima Dicko, a rendu un hommage appuyé aux athlètes qui, soulignera-t-il, se sont bien comportés.

«Je suis très satisfait surtout avec les nombreux talents qui se sont révélés cette année. Nous avons vu une championne cadette enlever la médaille d’or devant les seniors. Cet exploit a retenu notre attention et nous avons également suivi avec un grand intérêt la participation de l’athlète du Burkina Faso, Mariam Bancé. Elle a permis à une de nos athlètes d’améliorer son record. Nous sommes très contents», a déclaré Ibrahima Dicko.
Pour mémoire, la cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher.

Envoyé spécial
Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Les expatriés maliens : El Bilal Touré change d’agent

Basket Africa League : l’AS Police pour écrire une nouvelle page de son histoire

Open de golf de Côte d’Ivoire : tout bénéfice pour le Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct