LA RÉUNION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU D’HIER LE MALI DIVISE LES GRANDES PUISSANCES: LA FRANCE, LA GRANDE BRETAGNE ET LES ETATS UNIS REJETTENT LA TRANSITION DE 5 ANS, LA RUSSIE ET LA CHINE INSISTENT SUR LA NON-INGERENCE

LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN SUR LA SITUATION POLITIQUE AU MALI: «NOUS SOUTENONS LA DECISION DE LA CEDEAO D’IMPOSER DES SANCTIONS ECONOMIQUES ET FINANCIERES SUPPLEMENTAIRES POUR INCITER LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION A TENIR SON ENGAGEMENT ENVERS LE PEUPLE MALIEN DE RAMENER SON PAYS A LA DEMOCRATIE»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct